icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Sciences de la vie et de la Terre03:29Publié le 04/03/2022

Comment fonctionnent les muscles ?

Le studio virtuel de Nicolas Chateauneuf

Notre respiration, les battements de notre cœur, tenir debout…tout cela est possible, grâce à nos muscles, car sans eux notre squelette ne tiendrait pas et il serait même impossible de bouger.

Un muscle, c’est quoi ?

Le muscle est un organe formé de tissus, qui permet les mouvements de notre corps. L’homme possède 640 muscles, parmi les 3 types de muscles.

  • Le muscle cardiaque, qu’on retrouve au niveau du cœur et permet à notre cœur de battre.
  • Les muscles striés ou muscles squelettiques, qui sont attachés aux os du squelette.
  • Les muscles lisses, qui se trouvent dans les parois internes des organes.

Que se passe-t-il à l’intérieur des muscles ?

Tout commence par le cerveau qui ordonne au muscle de faire un mouvement. Cette information est transportée par une impulsion, un message électrique qui court le long des nerfs jusqu’aux muscles. Lorsque cette information arrive aux fibres, ce dispositif, répété des centaines de millions de fois, permet aux muscles de s’allonger et de se rétracter. Et c’est cette contraction musculaire qui génère le mouvement.

La dystrophine, c’est quoi ?

Pour éviter d’endommager nos muscles, notre corps fabrique des protéines pour protéger les muscles. Mais parfois une mutation génétique sur l’ADN perturbe la production et l’utilisation de dystrophine. C’est l’origine d’une maladie que l’on appelle la myopathie de Duchenne. 

Réalisateur : Nicolas CHATEAUNEUF

Nom de l'auteur : Nicolas CHATEAUNEUF

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Publié le 04/03/22

Modifié le 16/03/22

Ce contenu est proposé par