Vidéo : Vers la peau universelle

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Sciences de la vie et de la Terre03:10Publié le 22/07/2021

Vers la peau universelle

Greffe

Au laboratoire I-Stem, la chercheuse Christine Baldeschi, travaille avec son équipe, sur le développement d’une technique révolutionnaire qui produit des cellules de peau très particulières. Si les recherches aboutissent, elles pourraient soigner de nombreux patients et éviter des greffes de peau. Explications.

Une peau illimitée adaptable à tous

L’équipe de Christine Baldeschi prélève sur un embryon des cellules souches qui sont obtenues 5 à 7 jours après la fécondation in vitro. Ces cellules sont immortelles et peuvent donner tous les types de cellules de l'organisme. A partir de là, les chercheurs ont mis au point une technique novatrice qui pousse ces cellules souches à produire des cellules de la peau adaptables à tous types de patients. Cette méthode a un avantage majeur : elle peut produire des cellules de peau à l’infini, ce qui n’est pas cas des peaux prélevées sur des patients à ce jour.

Peau universelle : une lueur d’espoir pour de nombreux malades

Avec ces cellules de la peau, l’équipe d’I-Serm cherchent à mettre au point des pansements pour traiter des ulcères de patients atteints d’une maladie du sang, la drépanocytose. Leur technique : greffer d’abord un épiderme sans couleur, puis rajouter une pigmentation qui s’approcherait le plus de la couleur de peau du patient. Si les résultats sont concluants, ces pansements pourront aussi soigner des grands brûlés, les ulcères de patients atteints de diabète ou d’autres maladies de la peau.

 

Réalisateur : Gérard Lafont

Producteur : Réseau Canopé / Universcience

Année de copyright : 2014

Année de production : 2014

Publié le 22/07/21

Modifié le 22/07/21

Ce contenu est proposé par