Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Français25:41

Enrichir une description (24 mars)

La Maison Lumni, les cours - Collège

Bienvenue dans la maison Lumni avec la classe virtuelle à domicile !

Céline, votre professeure de français, vous propose un cours de 5e sur l'étude de la langue et de l’écriture, et vous explique comment enrichir une description.

Comment enrichir une description ?

Vous disposez d’outils grammaticaux pour parler à ceux qui vous lisent, pour qu’ils puissent visualiser ou se représenter clairement les objets, les personnages ou les paysages que vous évoquez dans les textes que vous écrivez.

La nature d’un mot est sa pièce d’identité, sa classe grammaticale. La fonction est le rôle qu’il joue dans la phrase.

Pour enrichir les descriptions dans les textes, on utilise les adjectifs qualificatifs, les groupes nominaux prépositionnels ou les propositions subordonnées relatives.

L’adjectif qualitatif est un mot qui donne plus de précisions sur le nom auquel il est lié. Cette épithète peut être aussi détachée quand elle est séparée par une virgule du nom qu’elle caractérise.

Un groupe nominal prépositionnel est composé de la préposition de + un nom. Sa fonction est complément du nom.

Un pronom est un mot qui remplace un mot, il s’accorde avec le mot qu’il remplace. "Qui" est un pronom relatif, il introduit une proposition subordonnée relative. Pour repérer la proposition, il faut donc repérer le pronom relatif qui est au début de la proposition, et le verbe conjugué qui est un indice pour délimiter la proposition. Vous prenez alors tout ce qui dépend de ce verbe et vous fermez la proposition. Cette expansion du nom a pour fonction complément de l’antécedent. Qu’est-ce que l’antécédent ? C’est le nom qui est remplacé par le pronom relatif.

Comment reconnaître une proposition subordonnée relative ?

On reconnaît donc une proposition subordonnée relative grâce au pronom relatif qui l’introduit. Qui, que, quoi, dont, où et tous les composés du pronom relatif lequel : laquelle, lesquels, lesquelles, auquel, à laquelle, auxquels, auxquelles, duquel, de laquelle, desquels, desquelles. Tous ces éléments de description vont permettre au lecteur d’entrer dans le texte et de se représenter les éléments qui vont susciter son imaginaire. Ces expansions du nom sont pour l’écrivain sa palette de peintre, ses couleurs. Pour enrichir un texte, il y a d’autres procédés, comme les comparaisons ou les métaphores.

Un exercice de rédaction pour appliquer ces conseils ?

Vous avez bien suivi ces conseils pour faire de bonnes descriptions ? Nous vous proposons alors un exercice d’écriture pour aller plus loin et expérimenter ces notions grammaticales. Choisissez un objet de votre quotidien, et décrivez-le. Entrez dans le détail de sa matière, de ses couleurs. Faites appel à vos sensations, listez un nuage de mots et enrichissez les.

Voila la recette ! A vous de jouer en (d)écrivant !

Téléchargez les textes étudiés extraits duSecret d'Orbæ de François Place et une image du même auteur en PDF.

Les textes étudiés

Texte 1 : 

C'était la dernière maison sur la route, une méchante chaumière percée de tous côtés et dont l'enseigne de bois peint annonçait : Aux îles Indigo. Cornélius confia son cheval à un valet d'écurie et poussa la porte. 

L'aubergiste s'avança vers lui en claudiquant. Il était vêtu d'une robe de chambre, serrée à la taille par une écharpe de soie. La chandelle qu'il tenait éclairait une trogne brûlée, piquetée de poils blancs, des yeux vifs et mobiles sous un large front couronné d'une haute toque de fourrure.

François Place, Les Iles Indigo, Atlas des géographies d'Orbae, Hatier, 2012

 

Texte 2 : 

L'aubergiste me conduisit à ma chambre. En montant l'escalier, sa chandelle éclaira un tableau qui m'attira irrésistiblement. C'était un paysage de petit format, et pourtant il ouvrait dans le mur un immense espace. 

- Vous êtes amateur de peinture ? me demanda mon hôte. 

- (…) Non, c'est cette montagne bleue, là, qui m'intrigue. Le bleu de cette montagne attire le regard.

                  Le voyage de Cornélius, François Place, Casterman, 2011

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 24/03/20

Modifié le 09/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par