Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Est-ce que beaucoup de femmes sont allées dans l'espace ?

1 jour, 1 question
Publié le 19/10/16Modifié le 26/02/20
sso_title
sso_description

Des femmes dans l’espace ? Tu ne parles pas sérieusement ! Au début de la conquête spatiale, dans les années 1960, l’espace est le domaine réservé des hommes. Pourtant, les choses avaient bien commencé. 16 juin 1963. Pour la première fois, une femme part dans l’espace, deux ans seulement après Youri Gagarine, le premier homme. 

Comment s'appelle la première femme a avoir été dans l'espace ?

Elle s’appelle Valentina Terechkova, elle est russe et elle n’a que 26 ans. Et après ? Rien, pendant presque 20 ans !

Les Russes voulaient simplement être les premiers à envoyer une femme dans l’espace. Aujourd’hui, sur 545 astronautes à avoir conquis les étoiles, 60 seulement sont des femmes. La plupart sont américaines. En France, tu as peut-être déjà entendu parler de Claudie Haigneré ? Elle est partie deux fois, en 1996 et en 2001.

Mais, pourquoi les femmes sont-elles si peu nombreuses ?

Parce qu’elles n’osent pas ! Comme si le métier d’astronaute n’était pas fait pour elles ! Pourtant, elles sont capables de remplir les mêmes missions que les hommes : certaines ont déjà été pilotes, commandantes, ou ont effectué des sorties dans l’espace. Plus besoin d’être pilote pour candidater ! Aujourd’hui, le recrutement est ouvert à de nombreuses professions : chercheur, astrophysicien, ingénieur, ou plongeur. Car dans l’espace, tous les talents sont bons pour réussir une mission, qu’on soit une fille ou un garçon !

 

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2016

Année de diffusion : 2016

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :