Vidéo : L’acidification de l’Océan

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Physique-chimie05:31Publié le 07/11/2022

L’acidification de l’Océan

Tout sur ta mer

L’Océan est une fantastique pompe à CO2. Depuis toujours, le dioxyde de carbone (CO2) situé dans l’atmosphère voyage jusque dans l’eau de mer où il y est en partie stocké. Mais aujourd’hui, les quantités très importantes de CO2 rejetées par les activités humaines entraînent une acidification des océans. Pourquoi ? Quelles conséquences ? Explications.

Comment le CO2 se diffuse-t-il dans l’eau ?

Sous l’eau, une partie du dioxyde de carbone est utilisée par les algues marines pour la photosynthèse. Et l’autre partie coule progressivement dans les grands fonds et circule pendant des années au gré des courants marins. Certaines molécules de CO2, au contact des molécules d’eau, se dissocient et créent des ions hydrogènes (H+) et des ions bicarbonates (HCO3–). Lorsqu’ils sont en proportions stables, ces ions participent à l’équilibre chimique de l’eau de mer. Depuis la révolution industrielle, qui a débuté en 1760, les activités humaines émettent toujours plus de CO2 dans l’atmosphère. Ces nouvelles molécules de CO2 émises dans l’air se diffusent dans l’eau de mer et les concentrations de CO2 dans l’océan augmentent. Au contact de l’eau, toutes ces nouvelles molécules de CO2 forment des ions hydrogènes, qui commencent à devenir très nombreux… et acidifient l’eau de mer.

Qu'est-ce que le pH ?

L’acidité des océans est mesurée par les scientifiques grâce à une échelle allant de 0 à 14 qu’on appelle le pH.

  • Plus un liquide contient des ions hydrogènes, plus il est acide et moins son pH est élevé.
  • À l’inverse, un liquide qui contient peu d’ions hydrogènes est basique et a un pH strictement supérieur à 7 (comme l’eau de javel).

Il y a 200 ans, le pH moyen de l’Océan était de 8,2, il était donc basique. Aujourd’hui, ce pH est de 8,1, il est donc toujours basique, mais a diminué de 0,1 unité. On pourrait penser que cette petite baisse de pH n’est pas significative… Et pourtant, ce changement témoigne d'une acidification de l’eau de mer rapide et inquiétante. Et pour cause, les données scientifiques montrent que le rythme actuel de l’acidification est dix fois plus rapide qu’à n’importe quelle autre période au cours des 55 millions d’années passées. Certains modèles scientifiques de prédiction indiquent même une augmentation de 150 % de l’acidité de l’eau de mer d’ici à 2100.

Pourquoi une eau plus acide menace-t-elle les organismes marins ?

Une eau plus acide contient moins de carbonates, un élément essentiel à la formation des coquilles et squelettes des coquillages, crustacés, coraux ou de certains organismes zooplanctoniques (le plancton animal). Plus encore, l’eau de mer acidifiée s’avère corrosive et abîme les structures calcaires de ces organismes. Les carapaces de certains crabes du Pacifique commencent même à se dissoudre ! Et l’acidification des océans a aussi un impact sur certains poissons. Différentes études démontrent que l'eau acide peut perturber leur odorat et leur comportement. Une eau de mer plus acide met donc en danger la survie de nombreuses espèces de moules, huîtres, coraux et de tout un pan de la faune marine essentiel à la vie. D’ici la fin du XXIe siècle, les eaux de surface de l'océan Austral, qui entourent l'Antarctique, seront probablement trop acides pour les ptéropodes. Aussi surnommés papillons des mers, ces petits mollusques qui arborent parfois une coquille sont un maillon essentiel de la chaîne alimentaire dans cette région. Leur disparition affecterait les animaux situés plus haut dans la chaîne alimentaire, comme les phoques et les baleines.

A retenir

La capacité des océans à absorber le CO2 est aujourd'hui compromise. Mais chacun, à sa petite échelle, peut participer à la réduction des émissions de CO2 . Comment ? Par exemple :

  • en limitant son usage du chauffage et de la climatisation
  • en diminuant sa consommation de viande
  • en demandant à ses parents de laver le linge avec une eau plus froide
  • en privilégiant le train à l’avion pour ses déplacements

Et l’action passe aussi par l’information !

► Pour aller plus loin, découvrez le dossier Mers et océans : un enjeu mondial.

►► Et retrouvez tous les épisodes de la série Tout sur ta mer.

Réalisateur : Noëlie Pansiot

Nom de l'auteur : Paule-Emilie Ruy en collaboration avec Laura Farrenq

Producteur : Gédéon Programmes, Nausicaa et Fondation Tara Océan

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 07/11/22

Modifié le 15/11/22

Ce contenu est proposé par