Le dernier vol d'Antoine de Saint-Exupéry

Clin d'œil en Méditerranée
Publié le 28/06/19Modifié le 31/07/19

Sur le même sujet

Comment est mort Antoine de Saint-Exupéry ?

À quelques jours du débarquement en Provence, Antoine de Saint-Exupéry est en mission à Bastia Poretta. La terre de Corse sera la dernière qu’il foulera avant de disparaître brutalement et à tout jamais dans les eaux de Méditerranée. Que s'est-il passé ?

Le 31 juillet 1944, sur le tarmac de l'aéroport Bastia Poretta, le commandant Antoine de Saint-Exupéry, pilote émérite, se tient prêt à assumer une mission capitale. Le débarquement en Provence est prévu pour le 15 août, et des repérages photographiques sont nécessaires. Saint-Exupéry va s'en acquitter en pilotant un avion qu'il affectionne tout particulièrement, un bimoteur P38 Lightning, avion de chasse américain reconverti pour la photo. Il survolera la Provence, prendra des clichés, montera jusqu'à Annecy, encore quelques clichés, puis retour. Il emporte juste ce qu'il faut de carburant pour six heures de vol. L'avion décolle à 8h25. Seul à bord au-dessus de la mer immense, Antoine de Saint-Exupéry n'est plus qu'un point sur l'horizon. Personne ne le reverra.

Qui était Antoine de Saint-Exupéry ?

Né en 1900 dans une famille aristocratique, Antoine de Saint-Exupéry a connu, enfant, la vie de château. Dès l'âge de 12 ans, il voue une fascination pour les avions. À 26 ans, il est engagé chez Latécoère. Il y rencontrera des aviateurs prestigieux (Mermoz et Henri Guillaumet) et sera chargé de convoyer du courrier sur Alicante. Ce sera la matière de son premier roman, Courrier Sud, paru en 1929. 

Mal rémunéré par son métier d'aviateur, il devient journaliste en 1932. Reporter à Paris-Soir, on l'envoie couvrir la guerre d'Espagne.Terre des hommes est le fruit de cette expérience. Ce recueil d'essais autobiographiques, qui décrit la réalité de la guerre, se retrouve couronné par le prix de l'Académie française.

Dès l'Armistice, il part à New York. Il veut convaincre les Américains de rentrer dans la guerre. À cet effet, il publie, en 1942, Pilote de guerre. C'est aussi à New York qu'il écrit et publie Le Petit Prince illustré de ses propres aquarelles.

En 1943, Il est de retour à Alger. À son grand regret, on ne lui donne qu'un avion de reconnaissance alors qu'il aurait préféré combattre.

Il s'installe en Corse, à Borgo, le 17 juillet 1944. Il fera quelques reconnaissances aériennes jusqu'à son dernier vol le 31 juillet. Sa disparition est longtemps restée un mystère et son point de chute, ignoré, jusqu'au 7 septembre 1998, où un patron pêcheur marseillais, Jean-Claude Bianco retrouve, dans ses filets, une gourmette en argent gravé à son nom. En 2003, un plongeur professionnel retrouve des morceaux du P38 au large de Marseille, face à l'île de Riou.

La veille de sa mort, Antoine de Saint-Exupéry confia, dans une lettre adressée à son ami Pierre Dalloz : « Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien. La termitière future m'épouvante, et je hais leur vertu de robots. Moi, j'étais fait pour être jardinier. »

Réalisateur : Laure Coeroli Fernandez

Nom de l'auteur : Anne-Laure Gérôme

Producteur : France 3 Corse ViaStella

Diffuseur : France 3 Corse ViaStella

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Année de diffusion : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :