12 septembre : la Libération du Havre

La Bataille de Normandie vue du ciel

Publié le 28/06/19Modifié le 18/07/19

Sur le même sujet

Comment la ville du Havre a-t-elle été libérée ?

Situé dans leur progression en direction du Reich, Le Havre est un port capital pour les Alliés afin d'assurer leur ravitaillement en munitions et en carburant. Depuis septembre 1944, trois mois après le Débarquement, Le Havre est toujours occupé. Sur ordre d'Hitler, les Allemands ont transformé la cité portuaire en camp retranché. À l'intérieur de la ville se trouvent 11 500 Allemands et 60 000 civils.

L'opération Astonia

Le 5 septembre 1944, sur ordre du général britannique Montgomery, un déluge de feu s'abat sur Le Havre : 2 000 tonnes de bombes alliées sont larguées. Les 6 jours suivants, la ville est pillonnée par voie maritime, terrestre et aérienne. Le 10 septembre 1944, l'opération Astonia commence : 3 brigades blindées s'élancent depuis le nord de la ville. Les divisions d'infanterie alliées traversent la forêt de Montgeon. En moins de 48 heures, les positions ennemies sont transpercées les unes après les autres. Le 12 septembre 1944, c'est la libération. Le Havre devient la dernière ville normande à être libérée. Mais le bilan est lourd pour la population : 10 000 tonnes de bombes alliées se sont abattues sur la ville. Les bâtiments et les habitations sont rasés à 85 %. 2 000 civils sont morts. Le symbole de cette tragédie : l'architecture de la reconstruction signée Auguste Perret reconnue Patrimoine mondial de l'humanité à l'Unesco en 2005. Le Havre, surnommé La Porte Océane, est parvenu à renaître de ses cendres. 
 

Envie d'en savoir plus sur le Débarquement ?

Consultez notre dossier consacré au Débarquement de Normandie, qui propose une sélection de ressources autour de cette opération militaire qui libéra la France pendant le Seconde Guerre mondiale.

Producteur : France 3 Région

Année de production : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :