Vidéo : Oiseaux migrateurs : qui sont-ils ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre02:36Publié le 08/09/2021

Oiseaux migrateurs : qui sont-ils ?

C Jamy, les extraits

De grande envergure ou plus petits, les oiseaux migrateurs vivent en groupe ou sont solitaires. Hirondelle, cigogne, balbuzard, milan noir, étourneau, flamant rose, martinet, cygne, grue cendrée, pélican, la plupart quittent le Nord pour les pays du Sud. Les explications de Jamy sur ces migrations.

Pourquoi les oiseaux migrent en automne ?

Près d’un oiseau sur deux vivant dans l’hémisphère Nord serait migrateur. Si ces oiseaux prennent la direction du soleil, ce n’est pas pour aller se faire dorer la pilule et se reposer. Ce n’est pas non plus pour fuir le froid. Ils ont un plumage qui leur permet de supporter les basses températures. C’est le manque de nourriture en hiver qui les pousse à déménager. Les espèces les plus impactées sont les insectivores : les hirondelles ou les martinets. Sans insectes, ils ne peuvent pas survivre, contrairement aux oiseaux omnivores, qui eux sont sédentaires, car ils trouvent toujours de quoi se nourrir quelle que soit la saison. Les oiseaux insectivores, eux, doivent aller là où la nourriture est plus abondante.

Petits et grands migrateurs 

Certains partent vers le sud mais sans quitter le continent. Ce sont les petits migrateurs. La mouette, le cygne en font partie.

Les grands migrateurs font de très longues distances. Les hirondelles effectuent des voyages de plus de 8 000 km en direction de l’Afrique centrale. Elles terminent leur périple au Congo ou au Gabon, mais il y a plus impressionnant : la sterne arctique. Cet oiseau marin parcourt 70 000 km, du nord au sud, chaque année, soit l’équivalent de douze fois la distance Paris-New York.

Retour vers le nord

Peu importe leur destination, dès le mois de mars, les oiseaux migrateurs quittent leurs quartiers d’hiver et retournent vers le nord. Direction leur aire de nidification. La saison des amours peut démarrer. La nourriture est suffisante pour alimenter les petits qui vont voir le jour. Au mois de septembre suivant, quand les juvéniles sont prêts pour le grand voyage, le cycle recommence.

 

© Crédits images : MIXKIT / PIXABAY / SHUTTERSTOCK / UNSPLASH / DR

 

En savoir plus avec les oiseaux migrateurs : comment résistent-ils à l'effort et comment trouvent-ils leur chemin ?

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 08/09/21

Modifié le 05/10/21

Ce contenu est proposé par