Vidéo : Pourquoi y a-t-il autant de plastique dans les océans ?

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences et technologie01:42

Pourquoi y a-t-il autant de plastique dans les océans ?

1 jour, 1 question

Le plastique, on en produit des tonnes pour fabriquer divers objets : des sacs, des bouteilles, des emballages, qui sont très vite jetés. Une partie de ces déchets est abandonnée par terre, dans la rue ou la nature. Dans certains pays, les déchets plastique mis à la poubelle sont stockés dans des décharges à ciel ouvert. Et ces déchets s’envolent ! Ils atterrissent dans des rivières, qui les emportent jusque dans les océans. Dans une moindre mesure, la pollution plastique des océans est aussi causée par la pêche.

Mais pourquoi le plastique pose problème en mer ?

Parce qu’une fois dans l’eau, le plastique se décompose en très petits morceaux qui polluent… et qu’on ne peut pas récupérer ! Des milliers d’oiseaux et d’animaux marins les confondent avec de la nourriture, et s’étranglent ou s’empoisonnent avec. De minuscules morceaux de plastique ingérés par les animaux marins les empêchent de grandir et de se reproduire normalement. Et si ces animaux se retrouvent dans notre assiette, ça peut aussi être dangereux pour notre santé. Mais chacun peut lutter contre cette pollution. D’abord en triant ses déchets, pour que le maximum de plastique soit recyclé. On peut aussi utiliser moins de plastique au quotidien. D’ailleurs, les objets en plastique à usage unique comme les pailles sont désormais interdits dans l’Union Européenne. Des couverts en métal et des pailles en carton, c’est mieux, non ? Chacun peut protéger les océans ! 

Découvre à quoi ça sert de trier ses déchets et teste tes connaissances sur les emballages en t'amusant !

Réalisateur : Jacques Azam

Nom de l'auteur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 05/01/21

Modifié le 11/01/21

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par