Viscosité du magma : volcanismes explosif et effusif

C'est pas sorcier
Publié le 16/05/14Modifié le 12/11/19

Sur le même sujet

Comment le magma fait-il pour remonter des profondeurs du manteau terrestre ? Qu'est-ce qui différencie un volcan effusif d'un volcan explosif ?

Le glissement de la plaque océanique sous la plaque continentale génère des contraintes colossales. Elles sont si fortes, que la plaque continentale se fracture. Ces failles vont jouer un rôle très important dans la remontée du magma. À environ 150 km sous nos pieds, noyée dans la roche du manteau, la plaque océanique se transforme, les éléments se séparent, de l'eau s'échappe. À cette profondeur, elle a pour effet de fondre les roches du manteau qui se présente désormais sous forme de magma. Moins dense que les roches environnantes, le liquide remonte à la surface. Il s'infiltre dans les failles provoquées par le chevauchement des plaques et s'accumule dans ce que l'on appelle une chambre magmatique, qui ressemble davantage à une éponge qu'à une poche. Un jour, le magma sort à l'air libre. Un volcan apparaît, qui plus tard sera alimenté en permanence par ce magma qui remonte en profondeur du manteau terrestre.

Le dynamisme effusif

Pourquoi des gaz s'échappent en permanence du cratère du Stromboli dans les îles Eoliennes ? À l'intérieur de la chambre magmatique, les différents éléments qui composent le magma se séparent. Des gaz jusque-là dissous forment des bulles qui remontent à la surface en poussant le magma vers l'extérieur. En arrivant à la surface, les bulles éclatent. Si le magma n'est pas trop visqueux, la lave jaillit du cratère et s'écoule sur les pentes, c'est ce que l'on appelle le dynamisme effusif. C'est le même phénomène que l'on rencontre quand on fait bouillir du lait et qu'il déborde de la casserole.

Les volcans explosifs

Mais si le magma est très visqueux, les bulles de gaz ont beaucoup de mal à se libérer. La pression à l'intérieur des bulles monte et quand elles arrivent à l'air libre, elles éclatent très violemment, projetant le magma en lambeaux à des kilomètres, voire des dizaines de kilomètres du cratère. C’est ce que l'on appelle le dynamisme explosif et c'est ce qu'il se passe à peu près lorsqu'on fait bouillir de la purée. On trouve ces volcans explosifs principalement dans les zones de subduction. On les appelle des volcans gris. Leurs cousins, les volcans rouges sont moins violents mais tout aussi impressionnants. Que l'on soit à Hawaii ou en Islande, la lave peut atteindre 1 200 °C. Certains cratères abritent même des lacs de lave. Les coulées très fluides peuvent dévaler les pentes à plus de 80 km/h sur des dizaines de kilomètres. Et lorsque la lave refroidit, elle prend des formes étonnantes ! Parfois elle ne refroidit qu'en surface et reste liquide à l'intérieur formant des tunnels de lave. Lorsque la coulée s'arrête il ne reste plus qu'une longue grotte de plusieurs kilomètres.

 

Retrouvez les épisodes de C'est pas sorcier sur france.tv.

Pour mieux comprendre le phénomène volcanique, découvrez le site ludique Les volcans sur le fonctionnement d'un volcan, de sa création à son impact sur les terres et ses habitants.

Réalisateur : Christophe Renon

Producteur : Riff International Production / France 3

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :