Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Français03:40

Comment accorder le participe passé ?

Les astuces de Kamini

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir

  • Le participe passé ne s’accorde jamais avec le sujet lorsque l’auxiliaire avoir est placé après le verbe

Exemples :

Elle a perdu ses clefs (Elle a perdu quoi ? Ses clefs. Le COD placé après le verbe ; il n’y a donc pas d’accord)

Ils ont oublié d’éteindre la lumière (Ils ont oublié d’éteindre quoi ? La lumière. Le COD est placé après le verbe. L’accord ne se fait donc pas)

  • En revanche, le participe passé, employé avec l’auxiliaire avoir, s’accorde en genre et en nombre avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe

Exemple :

Ses clefs, elle les a perdues (Elle a perdu quoi ? Ses clefs, COD placé avant le verbe)

  • Le COD peut être aussi un pronom reprenant un mot ou un groupe nominal qu’il faut bien identifier

Exemple :

Les livres que j’ai choisis vont lui plaire (Le pronom relatif "que" renvoie à "les livres". Le participe passé, "choisi", s’accorde ici au masculin pluriel.

L’accord du participe passé employé avec l’auxiliaire être

Employé avec l'auxiliaire être, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet. Il est donc important de bien identifier le sujet du verbe.

Exemples :

Nos amies étaient venues nous rendre visite (Venues car le sujet, "nos amies", est féminin pluriel)

Mes amis seront ravis de cette surprise (Ravis car le sujet, "nos amis", est masculin pluriel)

L’astuce de Kamini

Pour savoir si le participe passé suivi d'un verbe à l'infinitif s'accorde ou non, il faut identifier le sujet du verbe à l'infinitif

  • Si le sujet fait l'action, le participe passé s'accorde

Exemple :

Angèle, que j'ai observée chanter

-> C'est Angèle qui réalise l'action de chanter

-> On accorde donc le participe passé qui précède l'infinitif
-> Observée

  1. En revanche, si le sujet subit l'action, le participe passé ne s'accorde pas

Exemple :

La musique que j'ai entendu jouer

-> La musique est jouée, mais elle ne "joue" pas

-> La musique n'est pas le sujet du verbe jouer

-> Donc pas d'accord du participe passé qui le précède

Pour vérifier si le sujet fait l'action ou non, il suffit d’intercaler "en train de" entre le participe passé et le verbe à l'infinitif.

Exemple :

Angèle, que j'ai observée chanter

-> On peut dire : "Angèle, que j'ai observée en train de chanter."

-> On accorde donc le participe passé qui précède l'infinitif

 

Producteur : France Télévisions ; Média TV

Année de copyright : 2019

Publié le 29/05/19

Modifié le 20/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par