vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Français30:15

Grammaire : les compléments du verbe

Les cours Lumni - Collège

Les professeures de français Armelle et Emilie proposent un cours de grammaire autour de la notion de complément du verbe.

Objectifs de la séance

  • Apprendre à identifier les différents compléments d’objets
  • Apprendre à distinguer les compléments d’objet et l’attribut du sujet

En français, une phrase commence par :

1-un sujet

2-puis un verbe. Le groupe verbal se situe sur cette deuxième partie. Il est constitué du verbe conjugué.

Exemple : Je mange des pommes → le groupe verbal de la phrase

Le verbe intransitif

Dans certaines phrases, le verbe n’a besoin ni de complément, ni d’attribut. Il est alors intransitif. Il fonctionne tout seul. Il existe des verbes essentiellement intransitifs et des verbes dans des emplois intransitifs.

Exemple :

  • Mon grand-père ronfle → verbe intransitif
  • Son cœur bat → emploi intransitif
  • Il bat les cartes → emploi intransitif

Dans d’autres cas, le verbe est suivi d’un ou plusieurs compléments. Un complément de verbe peut être un mot ou un groupe de mots qui fait partie du groupe verbal. Il existe plusieurs types de compléments.

Le COD

Il y a des verbes suivis directement d’un complément. On dit qu’il est transitif direct. On l’appelle le complément d’objet direct, soit le COD.

Exemple :

  • Il apporte un gâteau → Ici, le COD est un groupe nominal
  • Je le vois → Le COD est un pronom
  • Je sais qu’il viendra → Le COD est une proposition subordonnée conjonctive

Pour repérer un COD, il faut :

  • poser la question : « quoi ? » et « qui ? ». Exemple : Je mande des pommes. Je mange quoi ? Des pommes = COD
  • remplacer « les pommes » par « le », « la », « en », « les ».
  • inverser la phrase : "C’est une pomme que je mange."
  • le mettre à la forme passive. Exemple : "Une pomme est mangée par moi".

LE COI

Le COI est complément d’objet indirect. Le verbe est suivi d’une préposition, puis d’un complément. On les appelle les verbes transitifs indirects. Le COI est introduit par plusieurs préposition : à, de, avec, autour, chez, contre, en, par, pour, sur, vers.

Exemple : nous pensons à l’avenir.

Pour repérer un COI, il faut :

  • Poser la question « à qui ? », « à quoi ? », « de quoi ? », « de qui ? », etc.

Exemple : Nous écrivons à nos familles → Nous écrivons à qui ? À nos familles.

  • Remplacer le COI par « leur ».

Exemple : Nous leur écrivons.

Des verbes à double complément

Il y a des verbes suivis de plusieurs compléments : deux, voire trois. Souvent il se construit de la manière suivante : sujet + COD + COI.

Exemple : Vous écrivez une lettreà vos cousins.

 

Attention à ne pas confondre le complément d’objet et l’attribut du sujet. Il existe des verbes d’état (être, sembler, avoir l’air, passer pour…). Ils sont suivis d’un attribut du sujet. L’attribut du sujet identifie ou caractérise le sujet. Il porte l’information du groupe verbal.

Exemple : Clara est une chirurgienne très compétente.  « être » est un verbe d’état. Ainsi, ce qui le suit n’est pas un COD, mais un attribut du sujet.

Comment distinguer le COD de l’attribut ?

  • L’attribut su sujet identifie ou caractérise le sujet

Exemple

J’aime nager → COD

Je suisune nageuse professionnelle → attribut du sujet

  • L’attribut du sujet s’accorde avec le sujet. Le COD jamais.

Exemple : ces hommes sont des coiffeurs très compétents.

  • On peut remplacer l’attribut du sujet par un adjectif.

Exemple : Ces hommes sont beaux

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 15/07/20

Modifié le 20/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par