Comment naissent les ouragans ?

icone menu

Les ouragans

Publié le 04/10/18Modifié le 02/09/19

Sur le même sujet

Les ouragans sont beaucoup plus fréquents que les tremblements de terre ou les éruptions volcaniques et, au final, ils font plus de victimes.

Comment ces tempêtes voient-elles le jour ?

La surface de la Terre est couverte de villes, de déserts, de forêts et d'étendues d'eau. Au-dessus de chacune de ces zones, l'air se réchauffe différemment. Les terres, par exemple, font grimper les températures plus vite que les mers. Comme les masses d'air chaud montent plus vite, la pression atmosphérique est plus élevée au-dessus des côtes qu'au-dessus de l'eau. Le vent régule ces différences en se déplaçant systématiquement des plus hautes pressions vers les plus basses. Pendant qu'en hauteur, il va des terres vers l'océan, juste au-dessus de la surface du sol, l'air est brassé dans la direction inverse : une brise de mer est née.

Le vent agit aussi au niveau planétaire. La rotation de la Terre fait tourbillonner les masses d'air qui se déplacent des zones de hautes pressions vers les basses. Les vents sont déviés vers la droite dans l'hémisphère Nord, vers la gauche dans l'Hémisphère sud. D'immenses systèmes orageux sont propulsés à travers la planète. Quand ils se transforment en ouragan et qu'ils se dirigent vers la côte est des États-Unis, les chasseurs de tempêtes décollent. Car, sans données collectées au cœur de l'ouragan, son évolution ne pourrait pas être calculée.

 

Découvrez aussi la différence entre un ouragan, un typhon et un cyclone.