Vidéo : Les courants marins

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences de la vie et de la Terre05:33Publié le 07/11/2022

Les courants marins

Tout sur ta mer

Dans les océans, il existe des forces invisibles qui ont des impacts bien réels sur le climat mondial : les courants marins ! Ces gigantesques mouvements d’eau sont comme des fleuves qui circulent à l’intérieur des océans. Ils peuvent être froids ou chauds, en surface ou en profondeur. Par leurs déplacements, ils répartissent l’énergie solaire, c’est-à-dire la chaleur, sur toute la surface terrestre, de l'équateur vers les pôles.

Comment se forment les courants marins ?

Pour comprendre ces phénomènes de courants marins, il faut se tourner vers le Soleil. Si les régions situées au niveau de l'équateur sont si chaudes et les pôles si froids, c’est à cause de la forme de la Terre et de son axe de rotation par rapport aux rayons du Soleil. Aux pôles, ses rayons arrivent inclinés et produisent peu de chaleur. Il y fait donc plus froid. A l'équateur, les rayons du Soleil arrivent tout droit en toute saison, ce qui explique qu’il y fait toujours chaud. Pour harmoniser la différence de température entre les pôles et l'équateur, des vents se forment. En soufflant à la surface des océans, ils créent les courants marins que l’on appelle courants de surface. Leur rôle est de distribuer la chaleur du Soleil emmagasinée à l'équateur vers les pôles. Ces échanges façonnent le climat terrestre.

Les courants de surface et rotation de la Terre

Les courants marins de surface sont présents sur tous les océans du globe. Ils forment un tapis roulant, ou plutôt « coulant », qui favorise la circulation des eaux entre les océans. Ils  sont le fruit des vents dominants et de la rotation de la Terre. Leurs mouvements sont différents selon qu’ils se trouvent dans l’hémisphère Nord ou dans l’hémisphère Sud. Pourquoi ? A cause de la force de Coriolis, cette force générée par la Terre qui tourne sur elle-même d’est en ouest. Dans l’hémisphère Nord, les courants chauds montent vers le pôle Nord. Les courants froids, venus du pôle Nord, descendent vers l’équateur. Induits par la force de Coriolis, ces courants s’enroulent sur eux-mêmes et tournent dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans l’hémisphère Sud, c’est l’inverse. Ces gigantesques tourbillons d’eau formés de courants de surface chauds et froids s’appellent des gyres océaniques.

Le Gulf Stream et son influence sur le climat européen

Comment les courants marins influencent-ils notre climat ? Prenons l’exemple du plus célèbre courant marin de surface : le Gulf Streamun courant marin chaud qui régule le climat de l’Europe du Nord ! Formé le long des côtes de Floride, il remonte la côte sud-est des Etats-Unis. En traversant l’Atlantique, il apporte les eaux chaudes des Caraïbes et réchauffe l’air de l’Atlantique, qui est ensuite poussé par les vents vers l’Europe. C’est grâce au Gulf Stream que nous bénéficions d’un climat tempéré en France. Ainsi, à Bordeaux, en France, et à Montréal, au Canada, le climat n'est pas le même alors que ces deux villes sont situées à la même latitude. A Bordeaux, la température moyenne est de 12,7 °C Celsius alors qu’elle n’est que de 6,7 °C Celsius à Montréal. S’il fait meilleur à Bordeaux qu’à Montréal, c’est grâce au Gulf Stream qui apporte la chaleur de l'équateur vers nos côtes européennes. A contrario, Montréal n’en bénéficie pas et subit le froid descendu du pôle Nord.

Les courants marins profonds

Les courants de surface comme le Gulf Stream ne sont pas les seuls à influer sur le climat. Il existe aussi des courants marins profonds. On les trouve en-deçà de 800 mètres. Ces courants sont générés par les différences de densité de l’eau. La densité de l’eau de mer dépend de sa température et de sa salinité (sa teneur en sel). Une eau froide et salée est plus dense, c'est-à-dire plus lourde qu’une eau chaude et peu salée. Les eaux froides des pôles sont très salées et donc très denses. Elles ont tendance à plonger dans les profondeurs alors que les eaux chaudes restent en surface. 

Qu'appelle-t-on la circulation thermohaline ?

Ensemble, courants de surface et courants des profondeurs forment ce qu’on appelle la circulation thermohaline. Cette grande boucle de courants chauds et froids voyage dans tous les océans et distribue chaleur et fraîcheur tout autour du globe. La circulation thermohaline a donc une influence sur le climat de la Terre.

A retenir

A l'heure du réchauffement climatique, il est encore difficile de mesurer l’impact de la hausse des températures sur les courants marins. L'Océan absorbe environ 90 % de l’excédent de chaleur généré par les activités humaines. A cause de ce phénomène, les océans se réchauffent et la glace des pôles fond à vitesse grand V. En fondant, cette énorme quantité d’eau douce perturbe la densité des eaux des pôles et limite la formation des courants profonds. Conséquence ? La circulation des courants océaniques ralentit. Un des scénarios probables pour l’hémisphère Nord serait des hivers plus froids et des étés encore plus chauds, une augmentation de la fréquence des tempêtes et l'augmentation du niveau de la mer… Mais il n’est peut-être pas trop tard pour inverser la tendance !

► Pour aller plus loin, découvrez le dossier Météo et climats.

►► Et retrouvez tous les épisodes de la série Tout sur ta mer.

Réalisateur : Noëlie Pansiot

Nom de l'auteur : Laura Farrenq et Philippe Alleaume

Producteur : Gédéon Programmes, Nausicaa et Fondation Tara Océan

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 07/11/22

Modifié le 07/11/22

Ce contenu est proposé par