Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire03:22

L'accident de la centrale de Tchernobyl

Points de repères

Centrale de Tchernobyl : retour sur les causes de l'accident

Ukraine, 25 avril 1986, centrale nucléaire Lénine à 18 km au nord de la ville de Tchernobyl. C'est une nuit pas comme les autres dans la centrale. Dans la salle de commande, tout le monde est à son poste. Anatoli Diatlov, ingénieur en chef adjoint, supervise les opérations. Pour la première fois, on va tester le fonctionnement du réacteur n° 4 en cas de panne de courant. Pour les besoins du test, les systèmes d'alarme de refroidissement doivent être débranchés et la puissance du réacteur doit être réduite.

  • À 23 h 10, la puissance du réacteur est réduite à 700 mégawatts comme prévu. Le test va pouvoir commencer.
  • À 00 h 30, Anatoli Diatlov est en désaccord avec ses chefs d'équipe sur la procédure. À la suite d'une erreur de manipulation, les barres de contrôle s'enfoncent trop profondément. La puissance chute alors rapidement à 30 mégawatts. Six minutes plus tard, le réacteur s'étouffe, son régime est beaucoup trop bas. La pression augmente d'un coup, mais, faute de capteurs, personne dans la salle de contrôle n'est en mesure de voir le danger. 
  • 00 h 38, le réacteur ne produit presque plus d'énergie. Anatoli Diatlov ordonne de retirer les barres de contrôle et de relancer le réacteur. C’est en totale contradiction avec les consignes de sécurité. L'équipe a beau être contre, elle n'a pas le choix et obéit aux ordres. 
  • 00 h 42, la puissance du réacteur remonte, mais elle plafonne péniblement à 200 mégawatts, c'est insuffisant.
  • 01 h 03, malgré les dysfonctionnements et contre l'avis de son équipe, Anatoli Diatlov lance le test. Au même moment, au cœur du réacteur, un point chaud se forme et se concentre. Personne ne peut le voir.
  • 01 h 21, le système d'arrêt d'urgence demande l'arrêt immédiat du réacteur. 
  • 01 h 23, le test commence malgré tout. Au même moment, un ouvrier voit le couvercle du réacteur se soulever à cause de la pression. Le contremaître Akimov décide de lui-même d'enclencher le processus d'arrêt d'urgence et enfonce les barres de contrôle. Mais la chaleur a déformé les canaux de descente : les barres ne descendent que d'1,50 m au lieu de 7. Il est trop tard. Les premières explosions se font entendre : le cœur du réacteur est hors de contrôle, sa puissance est multipliée par 100 en quelques secondes. Le fond du réacteur explose. Il se transforme en magma radioactif. Quelques secondes plus tard, une énorme explosion projette les 2 000 tonnes du couvercle dans les airs. Le réacteur 4 de la centrale vient d'exploser.

 

Découvrez la suite des événements de cette catastrophe nucléaire avec l'intervention des ouvriers et des pompiers, premières victimes de l'accident de la centrale de Tchernobyl.

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Nom de l'auteur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 06/02/17

Modifié le 13/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par