Vidéo : L’âge industriel : des changements dans la société française

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni29:21

L’âge industriel : des changements dans la société française

Les cours Lumni - Primaire

La professeure Alexandra présente les innovations qui ont profondément modifié le quotidien de la société française avec le développement de l'industrie.

Retrouvez le support du cours en pdf.

Transformation de la population

L’âge industrielle est une période qui commence à la fin du XVIIIe siècle en Angleterre. En France, elle se met en marche avec des innovations techniques, sociales (développement de l’école) et économiques (ex : grands magasins, etc.) à partir de 1840, sous le Second Empire.

 

Parmi les innovations techniques, il y a eu la mécanisation en agriculture. Dans ce secteur, la demande de mains d’œuvre était donc moins forte. En parallèle, des industries se sont développées en ville. La population s’est alors progressivement déplacée vers les milieux urbains. En 1850, 26 % de la population française est urbaine (vit en ville). En 1914, c’est 44%. On observe le même phénomène en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux États-Unis. Le développement des chemins de fer de 1846 à 1914 en France a favorisé ce déplacement. On a peu à peu desservi tous les territoires.

 

En résumé : la population a augmenté (on vit plus longtemps et la mortalité infantile baisse). Cela a nécessité alors plus de nourritures et de besoins → Pour y répondre, on a augmenté la production → Donc, il y a eu un fort besoin en matériaux et en source d’énergie. → On a développé et découvert des nouvelles sources d’énergie → Les entreprises ont eu besoin davantage de mains d’œuvre → La population s’est déplacée et le nombre d’habitants de certains endroits ont augmenté.

Transformation des villes

Face à l’augmentation de la population et donc des besoins, on a créé des nouveaux lieux de productions. Des régions entières sont transformées : on a construit des usines et autour des cités ouvrières et minières (concentration d’habitations pour ouvriers et les miniers). Ainsi, le paysage et les villes ont changé.

 

Les villes se sont transformées en surface pour permettre une meilleure circulation, pour créer de nouveaux bâtiments et pour assainir. Les rues se sont élargies. Sous Napoléon III, le plan de rénovation de Paris dirigé par le baron Georges Eugène Haussman a aussi concerné les sous-sols. L’ingénieur Eugène Belgrand a mis en place un système d’égout pour assainir la ville et améliorer les réseaux d’eaux. Ce système a évacué les eaux usées et a approvisionné en eau tous les immeubles. 560 km de canalisations ont été posées sous Paris à partir de 1869. Des aqueducs, des usines élévatoires, des réservoirs sont construits sur tout le territoire. Ils ont acheminé l’eau captée des sources des rivières.

 

La distribution d’eau s’est généralisée à partir du milieu du XIXe siècle. Mais, les principes d’hygiène ont mis un certain temps à s’imposer dans la population, aussi bien pauvre qu’aisé. Quelques décennies plus tard, le combat de pasteur est parvenu à sensibiliser la population sur la nécessité d’une toilette quotidienne.

 

Lexique

Innovation : introduction d’une technique nouvelle qui a du succès ; changement qui se généralise.

Urbains/citadins : Français vivant dans des villes, c’est-à-dire des communes de plus de 2 000 habitants.

Ruraux : Français vivant dans de petites communes, de moins de 2 000 habitants, et travaillant essentiellement dans l’agriculture ou pour les agriculteurs.

Banlieue : quartiers autour d’une ville (périphérie de la ville).

Exode rural : les populations quittent les campagnes pour la ville afin de trouver du travail et de meilleures conditions de vie.

 

 

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 27/07/20

Modifié le 09/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par