L'effet de serre

C'est pas sorcier
Publié le 23/05/17Modifié le 30/10/19

Sur le même sujet

Comment fonctionne cette couverture chauffante qu’est l’effet de serre ?

Depuis quelques années, on parle de plus en plus souvent et avec de plus en plus d’inquiétudes du réchauffement climatique. Principal accusé : l’effet de serre, ou plus précisément les gaz à effet de serre émis par les activités humaines. Du coup, les scientifiques ont placé notre atmosphère sous très haute surveillance. Les chercheurs de Météo France, par exemple, effectuent tous les 15 jours des prélèvements d’air. L’avion qui effectuent ces derniers est équipé de toute une série d’instruments qui permettent de mesurer la pression, la température de l’air, la vitesse du vent et aussi de tuyaux qui permettent de pomper l’air à 3 000 m d’altitude, air qui sera ensuite filtré, séché et stocké dans des flacons et envoyés en laboratoire pour des analyses.

Un phénomène naturel

L’effet de serre est un phénomène naturel. Grâce à lui, la température moyenne à la surface de notre planète est de 15 °C, nous permettant de vivre bien au chaud au creux de l’atmosphère, exactement comme des plantes dans la sphère d’un jardinier. Sans l’effet de serre, la Terre serait un désert gelé où règnerait une température de -18 °C.

Le soleil émet toute une gamme de rayons, de l’ultraviolet à l’infrarouge en passant par la lumière visible, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, une partie de ses rayons seulement chauffe notre planète. En effet, certains rayons rebondissent sur les hautes couches de l’atmosphère, d’autres sur les nuages ou encore sur le sol. Il reste en gros 70 % des rayons du soleil pour faire grimper la température. Si certains agissent directement sur l'atmosphère, d'autres sont captés par le sol. C’est à ce moment que la chaudière se met en marche : sous l'effet du rayonnement, le sol se réchauffe et émet à son tour du rayonnement, des infrarouges précisément, différents de ceux émis par le soleil. Une partie de ces infrarouges se dispersent dans l'espace, tandis que l'autre est piégée par les gaz à effet de serre. Ainsi piégés, ces infrarouges vont réchauffer l'atmosphère pour que la température monte jusqu'aux alentours de 15 °C.

Réalisateur : Christophe Chayé

Producteur : Riff international / France 3

Année de copyright : 2002

Année de production : 2002

Voir plus