Vidéo : La naissance

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences et technologie24:06

Un couple. Mains tendues, tous deux s'avancent l'un vers l'autre. Jointes, leurs formes s'arrondissent et, boule tournoyante, s'en vont vers le zénith. 

Une armée de comètes à queue envahit l'écran. Ce sont des guerriers au corps ovoïde qui progressent dans un milieu marin en ondoyant avec énergie leur longue queue.

Bien des obstacles vont s’interposer à la course en avant des spermatozoïdes : barrages, raz-de-marée, marais mouvants qui se referment sur eux, longs fouets des parois qui les flagellent, ou les emprisonnent. Ceux qui ont vaincu toutes ces épreuves voient enfin apparaître la forteresse à conquérir, nimbée de lumière : I' ovule, bardée de défenses.

Certains, dans leur hâte se jettent avec fureur contre ses remparts et s’écrasent. D'autres, avec leurs jets laser (hyalurodinase) réduisent les défenses.

Parvenus aux parois de la citadelle, nos guerriers cherchent avec énergie l’issue secrète qui leur permettrait d’y pénétrer. L'un d’eux la discerne enfin. A peine s'est-il avancé, que le portail claque et la queue qui lui servait à se propulser reste dehors, sectionnée. D’autres vont se précipiter, mais il est trop tard ; le portail s’est inexorablement refermé.

Comment un embryon se développe-t-il ?

Notre héros s’avance dans un univers mystérieux et nous discernons, sous sa peau diaphane, une multitude de petits-personnages-lettres aux formes et tailles différentes (chromosomes). Et, au cœur de la forteresse vers laquelle il se dirige, d’autres petits personnages en tous points semblables et au nombre de 23, le voient arriver avec allégresse !

La jonction se fait et, réunis, 22 couples nouvellement formés dansent joyeusement. Mais un Y nouveau venu, n'a trouvé pour l'accueillir aucun alter ego, seulement un petit X timide.

Bien vite poussés l'un vers l’autre, nos X et Y réunis vont se joindre à la ronde joyeuse des autres.

Nous allons voir l’œuf fécondé se diviser encore et encore, alors que l’ovule migre dans la trompe, puis dans l’utérus ou il va se fixer.

Alors que les phases de la mitose se poursuivent sans relâche, les cellules reçoivent des instructions pour fournir les matériaux requis. Puis des régiments de cellules, nouvellement constitués, se dirigent vers les lieux assignés pour renforcer divers membres ou organes en construction. L’embryon grandit.

Tout cela demande d’incessants renforts en énergie. Les centrales envoient les programmes-commandes de leurs besoins et le cordon ombilical est le lieu d’une intense circulation.

Dans les chantiers de construction les cellules accueillent avec enthousiasme collagènes, ovalbumines et autres qui leur sont envoyés en renfort. Les fabriques de protéines fonctionnent à plein rendement. Et leurs produits sont rapidement acheminés vers les lieux où se renforcent muscles, peau, os.

A mesure que passent les jours, le fœtus grandit. Parvenu à terme, l'enfant va naître. Une cellule unique, fécondée, a fabriqué bras et jambes, ongles et peau, poumons, cœur, cerveau : une cellule unique a fabriqué la vie.

Réalisateur : Albert Barillé

Nom de l'auteur : Albert Barillé

Producteur : Procidis

Année de copyright : 2016

Publié le 15/04/20

Modifié le 15/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par