Vidéo : Les reins

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences et technologie25:40Publié le 15/04/2020

Une voie artérielle plutôt sale, encombrée de déchets. Et nos amis les globules rouges qui la parcourent, peu reluisants, eux aussi. Globine s’en étonne, Maître Globus explique qu’ils se trouvent sur la voie des grandes usines du foie et des reins. Et c’est aussi là que se dirigent les déchets dont I’organisme ne veut plus.

Voici nos globules dépassés par un petit véhicule qui contient bon nombre de jeunes chipies d’allure désagréable. Ce sont des substances toxiques. Nous allons suivre leur véhicule jusqu'à un lobule de foie, où les chipies seront prises en charge par une école de rééducation. On va tenter de leur apprendre à se transformer en urée disciplinée. Ce ne sera pas sans mal et, à peine dehors, leur nature turbulente reprendra le dessus.

Les reins servent à filtrer les déchets toxiques

D’innombrables usines s'y trouvent en activité (glomérules). Nos globules se trouvent embarqués dans les wagonnets d’un impressionnant manège, de style montagnes russes. Pendant un bon moment, ils vont dévaler des pentes impressionnantes, décollant de leurs sièges dans les bosses ou virages. Globine s'y agrippe de toutes ses forces. Elle se trouvera pourtant projetée vers les parois par la force centrifuge, mais les bras robustes de Hémo la rattraperont. Et, chemin faisant, particules de graisses, poussières, saletés se trouvent aspirés par les parois, où ils disparaissent.

Encore vacillants, mais rutilants, nos amis reprennent pied sur le sol ferme. Pour eux c’est fini et ils vont repartir vers le cœur et les poumons pour reprendre de l’oxygène. Mais dans le matériel rejeté, mare brunâtre que désigne Globus avant de s'éloigner, il reste bien des choses que peut encore utiliser le corps.

Et nous restons avec une des équipes de récupération : un capitaine dont le navire vogue sur la mare brune, et son équipage au travail. Nous récupérons ainsi quantité de petits personnages sel, sucre, eau, qui seront redistribués dans les vaisseaux sanguins. « Et ce qui n’est plus utilisable, qu'est-ce qu'on en fait ? »  demande un moussaillon inexpérimenté.

Petit Gros, crispé, s'empresse vers gros tronc d’arbre. Il défait sa braguette et... un sourire heureux s' inscrit sur son visage. Nous reculons pour distinguer la courbe harmonieuse d'un jet de... pipi.

Réalisateur : Albert Barillé

Nom de l'auteur : Albert Barillé

Producteur : Procidis

Année de copyright : 2016

Publié le 15/04/20

Modifié le 20/04/20

Ce contenu est proposé par