Vidéo : La révolution industrielle (28 avril)

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire30:11

La révolution industrielle (28 avril)

Les cours Lumni - Collège

Isabelle et José, profs d'histoire, proposent un cours pour comprendre les grands changements provoqués par la révolution industrielle au travers de l'exemple du Titanic.

 

1 – Une révolution technique et économique : la machine à vapeur et ses applications

2 – Une révolution démographique

3 – Une révolution sociale

 

Introduction

Dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le Titanic, le bateau le plus connu de l’histoire, le plus luxueux, le plus rapide et réputé insubmersible fait naufrage dans l’Atlantique nord.

 

Le mot « Révolution » signifie un bouleversement total, des changements très importants. Le mot « industrielle » fait référence à l’industrie. L’industrie est une activité humaine qui a pour objectif de transformer les matières premières en produits finis grâce à des machines. Durant la révolution industrielle, cette production industrielle se généralise et permet de produire en très grande quantité. Cela commence à partir du milieu du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle. C’est une période de changement sur le plan technologique, économique et sociétale.

Une révolution technique et économique : la machine à vapeur et ses applications

La révolution technique

La machine à vapeur

L’invention de la machine à vapeur est à l’origine de la révolution technique. Elle a été inventée par l’Ecossais James Watt en 1769. Voici son fonctionnement : une chaudière chauffe de l’eau et émet de la vapeur. Cette vapeur entre dans un cylindre et exerce une pression qui fait monter et descendre un piston. Ce piston entraîne un balancier qui fait tourner un volant et une roue. Exemple : pour faire tourner les hélices du Titanic, il y avait 29 chaudières dans la salle des machines.

 

Le charbon

Pour faire chauffer cette eau, on utilisait une matière première : le charbon. Le charbon se trouve dans sous le sol, précisément dans les bassins houillers. Ces bassins se situent d’abord dans les îles britanniques. Cette région est le berceau de la révolution industrielle à partir du milieu du XVIIIe siècle. Par la suite, la révolution industrielle s’est diffusée au reste de l’Europe. Les grandes régions industrielles d’Europe se situent près des bassins houillers. En France, les mines de charbon se situaient dans le nord et l’est de la France.

 

Les usines

Cette révolution industrielle génère un changement dans la façon de travailler. Les usines apparaissent et se développent dans les villes où se trouvent des mines. Des ouvriers travaillent dans ces usines. La plupart de ces ouvriers sont d’anciens paysans. La mécanisation, c’est-à-dire l’arrivée des machines à vapeur dans les campagnes, a chassé beaucoup de paysans car elle a réduit les besoins de main-d’œuvre. Ces anciens paysans ont migré vers les villes pour être embauchés dans les usines.

 

Les transports

La révolution industrielle est aussi une révolution des transports : le bateau à vapeur, puis le train qui est le moyen de transport emblématique de cette période, et enfin la voiture qui apparaît au début du XXe siècle.

La révolution économique

Derrière toutes ces innovations techniques, il y a une révolution financière. La fortune d’un seul homme ne pouvait financer toutes ces constructions. Par exemple, pour construire un paquebot comme le Titanic, il fallait des fortunes colossales. Pour cela, des personnes s’associaient, c’est-à-dire qu’ils mettaient en commun leur argent, pour pouvoir créer des grandes entreprises. Chaque personne possédait ainsi une partie (« une action ») de l’entreprise. C’est ainsi que le capitalisme est né. Lorsque ce regroupement de fortune ne suffisait pas, ces personnes pouvaient faire appel aux banques qui proposaient des crédits. C’est une véritable révolution financière.

Une révolution démographique

Alimentation, médecine et hygiène de vie

La révolution industrielle s’accompagne aussi de bouleversements démographiques.

Image contenu
© France TV Studio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On constate une croissance importante de la population à l’échelle mondiale. La croissance démographique européenne est la plus spectaculaire. Cela s’explique grâce à plusieurs révolutions :

- Une révolution agricole : elle permet à la population se mieux s’alimenter. La mécanisation des campagnes permet de cultiver plus d’aliments et de manière plus rapide. Ainsi, la population se nourrit mieux, elle est en meilleur santé et donc elle vit plus longtemps.

- Une révolution médicale : la révolution industrielle est une période de grandes découvertes scientifiques. Exemple : en 1885, Louis Pasteur met au point le premier vaccin. Ces découvertes médicales permettent d’allonger l’espérance de vie.

- Des révolutions hygiéniques : on a compris qu’en se lavant avec du savon et en améliorant la qualité de l’eau, on limitait et on évitait les maladies.

Tous ces facteurs ont permis à la population d'augmenter considérablement.

L’émigration européenne

Cette augmentation rapide de la population a posé certaines difficultés. En Europe, il n’y avait plus assez d’offres d’emploi. Ainsi, les Européens ont été obligés de quitter l’Europe pour chercher une vie meilleure ailleurs. Ils partent vers des pays neufs, sous-peuplés, qui ont besoin de main-d’œuvre. C’est le cas des États-Unis. Dans ce pays, on passe de 6 millions d’habitants en 1800 à 77 millions d’habitants en 1900. Les Européens ont émigré aussi en Amérique latine, en Afrique (Afrique du sud, Maghreb, etc.) du Nord, en Océanie (Australie).  

Une révolution sociale

La révolution industrielle a généré un changement social très important. Deux classes sociales apparaissent : la bourgeoisie et les ouvriers.

La bourgeoisie

La bourgeoisie existait déjà au Moyen-Âge. Mais, la révolution industrielle lui a permis de prendre de l’importance économique et politique. La bourgeoisie a mis sa fortune au service de l’industrie. Elle a créé les entreprises et les banques à l’origine de cette révolution industrielle.

 

Cette bourgeoisie a remplacé l’ancienne aristocratie et a pris le pouvoir dans la société. Elle vit en centre-ville dans des grands immeubles dits « bourgeois ». À Paris, la bourgeoisie vit dans les immeubles haussmanniens. Cette classe sociale adopte des loisirs spécifiques : opéra, bals, tennis, courses hippiques, vacances au bord de la mer, etc. C’est un mode de vie très différent des ouvriers.

Les ouvriers

Les ouvriers vivent en ville mais dans des quartiers différents. Des familles entières vivent dans les faubourgs, (périphérie) dans de petits logements. Les ouvriers vivent dans la misère car leurs salaires sont peu élevés. Ils ont donc des conditions de vie compliqué avec beaucoup de maladies. Ils n’ont pas de vacances. Le dimanche est leur seul jour de repos. Les ouvriers vivent beaucoup dans la rue et ils ont rarement de l’intimité.

La classe moyenne

Entre la bourgeoisie et les ouvriers, il y a la classe moyenne. À l’époque, la classe moyenne était la moins nombreuse. Elle est composée de commerçants, de fonctionnaires et de petites professions libérales (médecins, avocats, etc.).

La révolution des médias

La dernière révolution est la révolution des médias. Avec la révolution industrielle, des médias naissent et ils se généralisent. Le premier SOS de l’histoire a été lancé par le Titanic grâce au télégraphe sans fil qui permettaient de transmettre rapidement un message et une information. Ensuite, les journaux ont été des médias de la révolution industrielle. Ce naufrage du Titanic a été comme la première nouvelle mondiale.

 

 

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 28/04/20

Modifié le 07/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par