Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Histoire04:13

Les pièces d'une maison pompéienne

Pompéi, sur les traces des Romains

A quoi ressemblait une maison romaine ? En 2019, les archéologues ont fouillé à Pompéi de nouvelles maisons : la maison au Jardin et la maison de Jupiter. C’est l’occasion pour nous d’étudier ces formidables demeures appelées domus et d’être transportés dans le quotidien des Romains !

L'atrium, le centre de la maison

Découvrons tout d’abord le plan d’une domus. La première partie d’une maison romaine est construite autour d’une cour carrée ouverte que l’on nomme atrium. On entrait dans cette pièce centrale par un petit couloir appelé vestibulum. L’atrium était la principale source de lumière. Il pouvait être entouré de quatre colonnes comme ici dans la maison des Noces d’argent. Le toit de l’atrium était incliné vers l’intérieur, ce qui permettait de récupérer l’eau de pluie dans un petit bassin appelé impluvium. Avec cette eau de pluie, on arrosait les plantes, lavait la maison ou on abreuvait les bêtes ! Ingénieux ces Romains ! 

C’est dans cet espace que pouvait se trouver le laraire de la famille, ce petit temple miniature dédié aux dieux de la maison. Souvent, l’atrium permettait d’accéder par un escalier à l’étage supérieur où pouvaient se trouver des chambres à coucher. Bien sûr, la maison romaine n’était pas uniquement composée d’un atrium. Ce dernier desservait plusieurs pièces spécifiques que nous allons maintenant découvrir. 

Le triclinium, la salle à manger

L’une de ces pièces est le triclinium. Il s’agissait de la salle à manger des Romains ! Il tire son nom des trois lits, appelés klinè, qui meublaient la pièce. Hé oui ! Les Romains mangeaient allongés et se servaient en nourriture sur une petite table disposée au centre. Au milieu justement, trônait souvent une superbe mosaïque. Il fallait bien épater les convives ! Le triclinium était utilisé uniquement pour le repas du soir, le plus copieux de la journée. Pour cela les esclaves s’affairaient à la cuisine, la culina !

Également desservie par l’atrium, la culina comportait une arrivée d’eau, un four, des plaques de cuisson, et une table. Une cuisine tout équipée en somme ! Elle était fréquentée par le coquus, le cuisinier de la maison, ainsi que les servantes mais aussi la matrone, la maîtresse de maison, qui surveillait tout ce beau monde ! Pour préparer le repas, les Romains utilisaient des casseroles en bronze appelées cortina et des poêles à frire appelées sartago.

Les cubicula, les chambres

Après avoir bien mangé, les membres de la famille allaient se coucher dans leurs chambres respectives. Certaines pouvaient se trouver autour de l’atrium, d’autres à l’étage. Cette petite pièce carrée était assez sobre. Cette sobriété s’explique par le fait que les Romaines et les Romains utilisaient cette pièce uniquement pour dormir. Il n’y avait pas grand-chose en dehors d’une table, d’un lit et d’un candélabre.

Le tablinium, le bureau

Mais maintenant, revenons à l’atrium. Le fond de cette grande cour carrée était généralement occupé par le tablinium, le bureau du maître de maison. C’est là que le maître recevait ses collaborateurs et se livrait au négoce. C’était la pièce centrale de la maison. Un bureau était placé au milieu de la pièce. Il pouvait aussi y avoir un coffre. Sur les murs, le maître de la maison exhibait parfois les masques mortuaires de ses ancêtres. Cette pièce importante séparait l’espace public, de l’espace privé de la maison. On voyait généralement le jardin depuis le tablinium. La partie privée comprenait souvent un jardin et un péristyle, un couloir ouvert ponctué de colonnes. Seuls les membres de la maison étaient autorisés à entrer dans cet espace dédié au repos. On peut dire que les Romains n’avaient rien à envier à nos maisons d’aujourd’hui.

Réalisateur : Théophile Leylavergne

Producteur : Gedeon Programmes; France Télévisions; Inrap; Réseau Canopé

Année de copyright : 2019

Publié le 25/03/20

Modifié le 25/03/20

arrow
voir plus