Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Histoire03:54

L’urbanisme et l’architecture de Pompéi

Pompéi, sur les traces des Romains

Naples est une ville aussi ancienne que sa voisine Pompéi. Pourtant, qui pourrait croire en la voyant que ses origines remontent à l’Antiquité ? A quoi ressemblait Pompéi avant l'éruption du Vésuve ? Grâce à l’archéologie et aux textes antiques, nous allons pouvoir répondre à cette question. 

Les rues et les fortifications de Pompéi

Pompéi s’étendait sur une soixantaine d’hectares pour 25 000 habitants. Ça en faisait du monde ! Mais heureusement, les Romains savaient s’organiser ! La plupart des villes romaines étaient construites autour de deux axes qui s’alignaient sur les points cardinaux. Le décumanus, une longue voie d’Ouest en Est et le cardo, du Nord au Sud. Toutes les rues de Pompéi étaient pavées d’imposants blocs polygonaux en basalte, une roche volcanique. Des pierres massives étaient parfois ajoutées pour permettre aux piétons de traverser la rue sans se faire écraser par les charrettes ou les chevaux : les Romains connaissaient les passages piétons !

Tout autour de ces rues, une enceinte et des tours protégeaient les habitants d’une éventuelle attaque. A chaque extrémité de ces quatre axes, on trouvait une grande porte gardée et fermée la nuit. A Pompéi, on trouve encore les quatre portes : la porte Marine et la porte du Sarno pour le decumanus ; la porte du Vésuve et la porte de Stabies pour le cardo.

Les édifices publics de Pompéi

Mais il n’y a pas que des rues dans une ville : il y a également des places et des bâtiments publics. La place la plus importante que l’on retrouve dans toutes les villes romaines est le forum. Il se situait généralement au croisement du cardo et du decumanus. Cette vaste place était construite sur le même modèle dans toutes les villes romaines. Elle était entourée d’un portique, c’est-à-dire d’une galerie ouverte soutenue par des colonnes. Aujourd’hui, il ne reste plus grand chose des colonnes à Pompéi...

Au centre du forum, Il y avait un temple dédié à Jupiter, le roi de tous les dieux, à sa femme Junon et à sa fille, la déesse de la sagesse, Minerve. Tout autour du forum, se trouvaient des bâtiments publics. Par exemple, les archéologues ont découvert la curie, un petit édifice rectangulaire où siégeaient les édiles, les principaux élus responsables de la ville ; la basilique, ce long bâtiment qui servait de tribunal et de lieu de commerce; et d’autres édifices dédiés aux réunions.

Mais le lieu fétiche des Romains pour se réunir et parler affaires était sans aucun doute celui des thermes ! Ces bains publics, très bien conservés à Pompéi, avaient des vestiaires, l'apodyterium, avec casiers pour entreposer ses vêtements. Comme dans nos piscines d’aujourd’hui ! C’était même beaucoup plus sophistiqué que nos piscines actuelles ! Les Romains disposaient d’un bassin d’eau froide appelé frigidarium, d’eau tiède, le tepidarium, et d’eau chaude, le caldarium. Et même un sauna !

Et voici maintenant le plus célèbre des bâtiments publics romains : l’amphithéâtre. Il pouvait accueillir des spectacles : gladiateurs, combats d’animaux, restitutions de batailles, sous les yeux ébahis de près de 20 000 spectateurs !  Ce qu’il faut retenir, c’est que les Romains étaient d’excellents bâtisseurs et pouvaient bénéficier d’un mode de vie agréable. En ceci, ils n’étaient pas si différents de nous...

Réalisateur : Théophile Leylavergne

Producteur : Gedeon Programmes; France Télévisions; Inrap; Réseau Canopé

Année de copyright : 2019

Publié le 25/03/20

Modifié le 25/03/20

arrow
voir plus