vidéo suivante

Contenu proposé par

Arte
sso_title
sso_description
Sciences et technologie01:44

L’histoire de la montre

L'histoire des objets

Depuis toujours, l’homme a voulu mesurer le temps, connaître l’heure pour des raisons pratiques évidentes. Si aujourd’hui, il suffit d’un simple coup d’œil sur notre montre, cela n’a pas toujours été aussi facile.

Du cadran solaire à l’horloge à poids

Dans l’Antiquité, les Egyptiens utilisaient le cadran solaire : un bâton planté dans le sol ou dans un mur et dont l’ombre bouge grâce au soleil, selon l’heure.

Ce problème est résolu au XIIIe siècle avec l’invention des horloges à poids et balanciers. On peut enfin lire l’heure quand on veut, mais trimballer une horloge avec soi, ce n’est pas pratique !

De la montre à gousset à la montre-bracelet

La révolution arrive au XVe siècle avec l’invention du ressort moteur : un ressort qui se tend, puis qui se détend, fournissant l’énergie nécessaire pour faire tourner les aiguilles. Les premières montres apparaissent ! Elles sont placées dans de petites boîtes munies d’un couvercle, placées dans une poche et attachées par une chaîne. Ce sont les montres à gousset, du nom de la poche prévue pour ranger la montre. Sauf que, tout le temps rangée et sortie sa montre, pas pratique non plus.

Alors à la fin du XIXe siècle, la montre-bracelet se généralise. Légère, facilement consultable, elle connait un succès foudroyant.

En 1969, nouvelle révolution c’est la fin des aiguilles : on invente la montre à quartz, puis à cristaux liquides, avec pile. Même plus besoin de remonter sa montre !

Aujourd’hui, il existe toutes sortes de montres, comme les montres de plongée ou même les montres pour aveugles : les non-voyants peuvent toucher les aiguilles pour connaître l’heure. Sur d’autres modèles, ce sont les montres qui annoncent l’heure toute seule.

Producteur : Arte GEIE

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Publié le 09/12/19

Modifié le 09/12/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par