Vidéo : Louis XIV et le pouvoir absolu

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:24

Louis XIV et le pouvoir absolu

Histoire de réviser

Comment Louis XIV est-il devenu le Roi-Soleil ? Avant d'installer sa cour à Versailles, le souverain va vivre la journée décisive du 10 mars 1661 : celle de sa prise du pouvoir. Retour avec Manon Bril sur la vie de ce jeune roi de 22 ans, libéré de la tutelle de sa mère, Anne d'Autriche, et de son mentor, le cardinal Mazarin, qui réalise un véritable coup d’État royal et fait entrer la France dans la monarchie absolue.

Quelle est la différence entre gouverner et régner ?

Régner, c’est être roi ; gouverner, c’est prendre des décisions pour le royaume. Depuis la fin du Moyen Age, les décisions se prennent lors de conseils où se trouvent l’équivalent des ministres actuels et dans lesquels le roi n’est pas toujours présent. Certains hommes politiques, comme le duc de Sully, ministre d’Henri IV, ou le cardinal de Richelieu, ministre de Louis XIII, jouent alors un rôle capital.

Le roi sert, lui, à rendre la justice, à faire la guerre, à distribuer des titres et des postes prestigieux, à animer la vie de la cour. Lorsque le souverain est mineur, c’est un parent proche, souvent sa mère, qui prend les commandes du royaume. On parle alors de régence.

Louis XIV et le métier de roi

A la mort de son père, Louis XIII, Louis XIV n’a que 4 ans et demi. C’est donc sa mère, Anne d’Autriche, qui exerce la régence, aidée par le cardinal Mazarin. En grandissant, le jeune roi se passionne pour la danse, les fêtes, les femmes. Bref, pour tout, sauf pour la politique.

Mais, en 1661, à la mort du cardinal Mazarin, Louis XIV, alors âgé de 22 ans, réunit tout son conseil et annonce : « Jusqu’à présent, j’ai bien voulu laisser gouverner mes affaires par feu M. le Cardinal. Il est temps que je les gouverne moi-même. Vous m’aiderez de vos conseils quand je vous les demanderai […]. Je vous défends de ne rien signer, pas une sauvegarde, pas un passeport, sans mon ordre [et] de me rendre compte chaque jour à moi-même […]. La face du théâtre change. »

Les princes de sang royal, les grands seigneurs du royaume, tous les personnages illustres qui siégeaient au conseil sont remerciés. Louis XIV investit uniquement les personnes qu’il a choisies, qui lui sont redevables et qui exécuteront ses demandes sans poser de questions. Il décide qu’il doit exercer seul son métier de roi, sans même un ministre d’Etat.

Louis XIV et la monarchie absolue

En Europe, il n’y a quasiment qu’en France qu’on a une telle concentration de pouvoirs et une telle absence de contre-pouvoir. On parle alors de monarchie absolue. Deux éléments sont les fondements de l’autorité de Louis XIV. Le premier est que le roi serait l’être le plus capable de prendre les bonnes décisions pour le royaume. Il est en effet le descendant d’une famille qui préside au destin de la France depuis sept siècles ! Second élément : si le roi mérite son pouvoir, c’est parce qu’il est le représentant de Dieu. Son sacre dans la cathédrale de Reims rappelle d’ailleurs ce lien unique qui existe entre le Seigneur et le seigneur. Gare à ceux qui ne sont pas convaincus et qui pourraient faire de l’ombre au roi, Louis XIV va se charger de les éliminer…

Réalisateur : Alexandre Philippe

Nom de l'auteur : Benjamin Valière, Manon Bril, Séverine Bévérini, Bastien Bévérini

Producteur : France Télévisions, Goldenia Studios

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 13/03/20

Modifié le 22/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par