Vidéo : Machiniste

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Orientation post-bac03:46Publié le 25/01/2023

Machiniste

Dans mon job

Lola est machiniste de prise de vues. Travail au quotidien, formation, avantages et contraintes du métier, salaire, elle répond à tes questions.

Le métier de machiniste de prise de vues c'est quoi ?

Machiniste de prise de vues est un métier des secteurs du cinéma et de l'audiovisuel. A partir du moment où il y a un mouvement de caméra, cela relève de la machinerie. Le machiniste réalise des travellings, installe des rails, des grues et assure la bonne exécution des mouvements de caméra. Il s'agit aussi d'un métier de la sécurité. Sur un plateau de tournage, à partir du moment où une caméra est présente, par exemple sur une voiture, le machiniste s'occupe de l'installer mais aussi de faire en sorte qu'elle ne tombe pas ni ne blesse personne.

Quel type de formation suivre pour être machiniste ?

Diplômée d'un bac littéraire - l'équivalent aujourd'hui d'un bac avec spécialités Arts, HLP ou Langues et littératures étrangères -, j'ai enchaîné ensuite sur une école de cinéma pendant trois ans durant lesquelles je me suis formée au secteur du septième art. Il n'existe pas de formation spécifique à la machinerieen revanche. Le métier s'apprend sur le terrain, grâce aux stages effectués sur des tournages.

Avantages et contraintes du métier de machiniste

Machiniste de prise de vues est un métier de l'intermittence. En général, on ne sait jamais ce que l'on fait le lendemain ! C'est palpitant car aucun tournage ne se ressemble. Je peux partir en tournage pendant deux mois dans un autre pays, tourner en hélicoptère, dans des fosses nautiques… Ce métier me permet de vivre des expériences que je n’aurais jamais vécues autrement.

Il faut avoir en tête que machiniste est un métier physique. Au quotidien, on porte et manipule pas mal de choses assez lourdes, notamment la « dolly », un support de caméra, une sorte de chariot qui pèse 120 kilos tout seul. Il arrive parfois qu'on tourne dans des décors situés au deuxième étage et sans ascenseur... Porter la dolly dans les escaliers peut devenir un moment très physique par exemple !

Etre une femme machiniste, c’est facile ?

Quand j'ai commencé, on m'a fait comprendre que ce n'était pas trop ma place. Je suis aussi tombée sur des gens qui ne voulaient pas travailler avec des femmes. Et puis, au fur et à mesure, j'ai trouvé des personnes avec qui je travaille régulièrement, et avec lesquelles ça se passe très bien.

2 qualités importantes pour être un bon machiniste

  • être attentif à ce qui se passe, notamment en termes de sécurité de l'équipe. Il faut être très vigilant à l'installation des projecteurs, des câbles etc.
  • avoir le dialogue facile. Sur un tournage, on a besoin de communiquer tous ensemble en permanence, de savoir qui fait quoi, quand, comment, qui a géré quelle tâche, quelle demande... Si on n'est pas dans le dialogue, ça devient chaotique.

Combien peut gagner un machiniste ?

Cela dépend du genre du film. Par exemple, pour une série ou une pub, on n'est pas payé de la même manière. Un court-métrage, encore moins ; un clip encore moins… Moi, mon salaire oscille entre 1 500 et 3 500 € par mois.

► Découvre les autres métiers de l'audiovisuel avec la série Dans mon job.

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : Corner prod

Année de copyright : 2023

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2023

Publié le 25/01/23

Modifié le 26/01/23

Document(s) à télécharger :

Ce contenu est proposé par