vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Spécialités28:01

Parole et vérité (29 juin)

Les cours Lumni - Lycée

Réflexion sur la parole au théâtre, avec Alexandra, professeure de littérature, à travers l'exemple du célèbre classique de Molière Le Misanthrope. En quoi cette pièce est-elle le rêve d'une parole vraie ?

Que raconte Le Misanthrope ?

Alceste, le misanthrope (qui signifie « qui hait les hommes »), plaide pour une parole vraie et critique l’hypocrisie de la société mondaine. Il hait les hommes mais il aime Célimène, une jeune veuve de la haute société. Elle maîtrise parfaitement l’art du langage et elle a un goût pour les paroles séduisantes et masquées. Tout au long de la pièce, Alceste pousse sans cesse Célimène à avoir une parole vraie.

 

Mais pour Célimène, révéler verbalement son amour, reviendrait à lui faire accepter un mariage et perdre ainsi sa nouvelle liberté après le décès de son mari. Elle veut faire durer ce désir amoureux.

Une parole vraie, possible en société ?

Alceste estime qu’il faut beaucoup de courage pour dire la vérité en société. Mais, le personnage principal est confronté à une situation où il lui est difficile d’appliquer ses propres doctrines. Après quelques hésitations, il finit par dire la vérité à un des personnages. L’interlocuteur se vexe et Alceste se fait un ennemi. Par ailleurs, le langage vrai met Alceste en incapacité de dire l’amour car sa parole auprès de Célimène n’est qu’exigence.

 

Molière montre ainsi la difficulté d’une parole vraie en société. Il montre une opposition entre le langage vrai recherché par Alceste et un langage artificiel de séduction. Alceste finit par quitter la scène car il n’arrive pas à s’habituer à une société qui emploie un langage artificiel.

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : france tv studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 29/06/20

Modifié le 20/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par