Vidéo : Célimène l'indépendante, dans « Le Misanthrope »

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français07:20Publié le 09/05/2022

Célimène l'indépendante, dans « Le Misanthrope »

Les femmes chez Molière, ni précieuses ni ridicules !

De toutes les femmes de l’œuvre de Molière, Célimène est sans doute la plus insaisissable. Elle est légère et coquette. Mais elle est aussi sincère et grave. Elle aime séduire et être séduite.

Qui est Célimène ?

A vingt ans, elle est déjà veuve et amoureuse d’Alceste, le Misanthrope, qui déteste la société, et la farce que se jouent les hommes. Mais pourquoi ne s’entourerait-elle pas  d’hommes qui la trouvent brillante ?! Ils sont d’ailleurs nombreux à venir l’écouter dire du mal des autres. Célimène balance, elle vanne son entourage, pour le plus grand plaisir de ses admirateurs, ainsi lorsqu’elle parle de Bélise :

« Le pauvre esprit de femme, et le sec entretien !

Lorsqu’elle vient me voir, je souffre le martyre ;

Il faut suer sans cesse à chercher que lui dire,

Et la stérilité de son expression

Fait mourir à tous coups la conversation.

En vain, pour attaquer son stupide silence,

De tous les lieux communs vous prenez l’assistance

Le beau temps et la pluie, et le froid et le chaud

Sont des fonds qu’avec elle on épuise bientôt.

Cependant sa visite, assez insupportable,

Traîne en une longueur encor épouvantable ;

Et l’on demande l’heure, et l’on bâille vingt fois,

Qu’elle grouille aussi peu qu’une pièce de bois. »

Alceste ne supporte pas le comportement de Célimène

Il lui reproche d’être trop entourée : elle s’amuse des hommes qui veulent l’amuser, elle ne leur dit jamais leurs quatre vérités :

« Je ne querelle point ; mais votre humeur, Madame,

Ouvre au premier venu trop d’accès dans votre âme.

Vous avez trop d’amants qu’on voit vous obséder,

Et mon coeur de cela ne peut s’accommoder. »

Célimène 

« Des amants que je fais me rendez-vous coupable ?

Puis-je empêcher les gens de me trouver aimable ?

Et lorsque pour me voir on fait de doux efforts,

Dois-je prendre un bâton pour les mettre dehors ? »

Célimène une femme éprise de liberté

Les hommes sont nombreux à aimer Célimène, mais aucun ne sait vraiment ce qu’elle éprouve pour eux. À la fin de la pièce, tous se détournent d’elle, ce qui plaît à Alceste ! Il plaide pour une parole vraie. Il lui propose alors de vivre à ses côtés… à la campagne, coupé du monde, de son hypocrisie, de ses mensonges :

Célimène 

« Moi, renoncer au monde avant que de vieillir,

Et dans votre désert aller m’ensevelir ! »

Alceste 

« Et s’il faut qu’à mes feux votre flamme réponde,

Que vous doit importer tout le reste du monde ?

Vos désirs avec moi ne sont-ils pas contents ? »

Célimène

« La solitude effraye une âme de vingt ans :

Je ne sens pas la mienne assez grande, assez forte,

Pour me résoudre à prendre un dessein de la sorte. »

Elle préfère abandonner l’homme qu’elle aime pour aller jusqu’au bout de sa liberté et de son plaisir d’être en société. Et Alceste abandonne la femme qu’il aime pour aller jusqu’au bout de son envie d’isolement et de son dégoût de la nature humaine.

 

► Révisez vos connaissances avec ce quiz sur Le Misanthrope

► Découvrez les autres personnages des Femmes chez Molière, ni précieuses ni ridicules !

► En savoir plus avec la vidéo Molière le défenseur des femmes et notre dossier sur Molière.

Réalisateur : David Unger

Producteur : Le Grizzly

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 09/05/22

Modifié le 09/05/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !