Vidéo : « Le Malade imaginaire », Molière

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

« Le Malade imaginaire », Molière

Félix déLIRE

Ecrit en 1673, Le Malade imaginaire est la dernière création de Molière (1622-1673). C’est une comédie-ballet. Autrement, une pièce de théâtre dont les scènes, sont entrecoupées d'intermèdes musicaux et de danses. Cette comédie, en apparence légère, cache une critique virulente de certaines pratiques de son époque. Explications.

Le Malade imaginaire, le résumé

Le Malade imaginaire met en scène l’histoire d’Argan, un vieil homme radin et hypocondriaque. Il s’entoure de médecins, Monsieur Diafoirus et Monsieur Purgon, qui le soignent de maladies qu’il n’a pas, avec des remèdes qui ne fonctionnent pas.

En parallèle, Argan a une fille, Angélique. Elle est amoureuse de Cléante. Sauf que le père veut marier sa fille au fils de Monsieur Diafoirus, pour avoir un médecin dans la famille. Argan a aussi une femme, Béline. Cette dernière attend la mort de son mari pour récupérer son argent.

Face à cette situation, la servante, Toinette, va convaincre Argan de faire semblant d’être mort, pour voir la réaction de son entourage. Il remarque alors que sa femme n’est pas si triste et que sa fille, elle, l’aime sincèrement malgré leur désaccord. Conséquence : Argan quitte sa femme et autorise sa fille à se marier avec Cléante. En contrepartie, Argan veut se former à la médecine pour se faire de l’auto-médication.

Une satire de la médecine et du mariage forcé

Le Malade imaginaire est une comédie satirique. « Satirique » signifie que la pièce critique et tourne en ridicule des pratiques sociales ou professionnelles de son époque. Ici, Molière s’en prend aux médecins et au mariage forcé. A l’époque, la médecine consistait à se faire des saignées et des lavements. 

 

Molière a écrit 5 pièces sur les médecins :

  • L’Amour médecin
  • Le Docteur amoureux
  • Le Médecin malgré lui
  • Le Médecin volant
  • Le Malade imaginaire

Cette critique de la médecine apparaît aussi dans des jeux de mots. Par exemple, son médecin s’appelle Diafoirus. Diafoirus ressemble à « diarrhée foirée ». Enfin, tout au long de la pièce, l’auteur fait une opposition entre le vrai et le faux : vrais-faux médecins, vraie-fausse maladie, vraie-fausse mort.

 

► Pour aller plus loin, découvrez le dossier spécial sur Molière : sa biographie, ses œuvres, ses citations. 

Réalisateur : Alexandre Mehring

Nom de l'auteur : Félix Radu

Producteur : CALT PRODUCTION

Année de copyright : 2021

Publié le 02/04/21

Modifié le 13/04/21

Ce contenu est proposé par