Vidéo : La peste noire

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Questionner le monde03:30Publié le 31/03/2021

La peste noire

1001 Moyen Âges

Automne 1347, la peste noire débarque dans le port de Marseille. Transportée par les rats qui infestent les cales des bateaux de marchandises, la peste contamine rapidement la région.

L’épidémie décime l’Europe

En seulement trois ans, l’épidémie touche toute l’Europe. La peste noire, qui est une peste bubonique, infecte d’abord les rongeurs dont les puces contaminent ensuite l’homme. Une fois infecté, le malade est pris de fortes fièvres. A la fin du Moyen Âge, plus de trois fois sur quatre, la peste est mortelle. C’est ainsi que la maladie se répand comme une traînée de poudre.

Saignée, purge, brevage, les remèdes à la peste noire

Les techniques sont assez approximatives. Les médecins portent un accoutrement qui les protège de l’épidémie et font tout leur possible pour soigner les malades.  Il y a la saignée, censée enlever le sang infecté du malade. Ou bien on utilise des remèdes farfelus, à base de crapauds, de vipères… Enfin, on pratique des purges afin de purifier le corps. Mais malheureusement tous ces soins ne sont pas très efficaces.

La propagation de la peste noire

Cinq ans plus tard, sans que l’on comprenne pourquoi, l’épidémie disparaît. La grande peste du Moyen Âge a fait plus de 30 millions de morts, soit environ la moitié de la population européenne. Elle ressurgit au cours des siècles suivants et ne disparaît définitivement qu’au XVIIIe siècle.

 

► Découvre aussi notre dossier consacré à la vie quotidienne au Moyen Âge.

Producteur : Films Jack Febus / Merignac

Année de production : 2019

Publié le 31/03/21

Modifié le 09/06/21

Ce contenu est proposé par