Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Questionner le monde04:12

Pourquoi y-a-t-il des plantes d’extérieur et des plantes d’intérieur ?

Silence, ça pousse ! Junior

Stéphane : « Bonjour les enfants, quels sont vos arbres et plantes préférés ? »

Les enfants : « Les cactus et les palmiers, ça fait penser au soleil et aux vacances. D’ailleurs, pourquoi tu n’en as pas dans ton jardin ? ».

Stéphane : « Détrompez-vous, j’en ai, mais à l’intérieur, dans ma serre. Je les sors l’été. Ce sont des plantes tropicales qui ne pourraient vivre dehors tout le temps et qui ont besoin de moins de chaleur et qui s’épanouissent à l’extérieur car le climat local leur convient. Venez, je vais vous faire visiter ma serre… ».

Quelle est la différence entre les plantes d’extérieur et d’intérieur ?

Stéphane : « Bienvenue dans ma serre les enfants. Tout d’abord, les plantes intérieures sont une invention de l’homme qui souhaite disposer autour de lui de toutes sortes de plantes, même en provenance du monde entier. Ainsi, sous les tropiques, ce cactus et ce palmier s’épanouissent sans problèmes à l’extérieur car le climat leur convient. Ils ont besoin d’une humidité assez importante, ne supportent pas les différences de températures élevées et le gel. Dehors, dans notre région normande, ils ne survivraient pas au froid. Le but est donc de récréer à l’intérieur, dans une serre ou dans votre salon, le plus possible, les conditions de vie de la plante dans son milieu d’origine. Cela passe par plus ou moins de lumière selon les espèces, plus ou moins d’eau, plus ou moins d’engrais et de chaleur. Par exemple, les palmiers aiment la chaleur et la lumière tandis que les plantes à feuillages (fougères…) préfèrent les emplacements sombres et frais. A l’extérieur, si les besoins de la plante correspondent au climat local, la nature fait l’essentiel du boulot pour que la plante s’épanouisse et se reproduise. Vous pouvez planter en massif ou bordure, dans une haie, en potager, etc.

 

Stéphane : « Les plantes d’intérieur sont généralement cultivées en pots. Je vais vous expliquer comment faire, nous allons empoter ensemble ce cactus :  

Prenez un pot, impérativement troué au fond afin de permettre le drainage, c’est-à-dire l’évacuation de l’eau d’arrosage dans une coupelle ou dans un cache-pot, car le cactus ne tolère pas une humidité constante au niveau de ses racines.

Disposez ensuite des billes d’argile sur 1/3 de la hauteur du pot afin d’améliorer l’aération et de protéger les racines.

Posez un peu de terreau spécial cactus au fond. Positionner le cactus au milieu du pot en faisant attention de ne pas vous piquer.

Comblez ensuite avec le terreau l’espace restant autour de la motte et tasser légèrement. Il ne reste plus qu’à arroser avec de l’eau à température ambiante.

Au niveau de l’entretien, c’est très simple : placez-le près d’une fenêtre afin qu’il profite bien de la lumière. En été ou en plein hiver (lorsqu’il y a du chauffage à la maison), donnez-lui un petit verre d’eau chaque semaine. En automne et au printemps, un verre d’eau toutes les deux/trois semaines suffit largement. Attention, pensez bien à vider la soucoupe ou le cache-pot après l’arrosage car si ses racines sont trempées à cause de l’eau stagnante, le cactus peut s’asphyxier et mourir.

Vous pouvez, l’été, installer votre cactus à l’extérieur car il supporte évidemment très bien la chaleur. Veillez-bien cependant à la protéger du vent et à le rentrer en cas d’orage ou de forte pluie.

 

Stéphane : « Saviez-vous que la première serre de l’histoire fut construite en 1585 à Padoue en Italie, car les grands navigateurs ramenaient de leurs voyages beaucoup de plantes exotiques… peu à peu, le phénomène des plantes d’intérieur sous serre ou en maison et appartement s’est développé, qui nous vaut aujourd’hui d’avoir des cactus et des palmiers en Normandie ! ».

Les enfants : « Merci Stéphane ».

Découvrez Stéphane Marie et ses petits jardiniers dans la série Silence, ça pousse ! Junior.

Réalisateur : Eric Esper

Nom de l'auteur : Stéphane Marie

Producteur : CbecauseTV

Diffuseur : France Télévisions

Année de copyright : 2019

Publié le 30/03/20

Modifié le 01/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par