Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences et technologie25:10

Nos jeunes amis Pierrot, Psi, Petit Gros, Pierrette font du jogging dans leur parc habituel. Ils sont incommodés par les émanations des voitures ou camions proches, dont les pots d'échappement déversent des tourbillons noirs de fumée.

Zoom avant sur le nez et la bouche de Pierrot qui inspire une volute sombre. Nous suivons un instant le parcours des matériaux inspirés, bulles d'oxygène mais aussi poussières et particules goudronneuses. Pas mal d’entre eux se trouveront englués, puis éliminés par les défenses du nez et de la gorge. Le barrage des amygdales fera aussi du bon travail.

Au cours de leur patrouille dans un vaisseau sanguin, les capsules polynucléaires de Pierrot et Psi aperçoivent de curieux petits personnages. Ce sont des molécules de benzopyrène, cancérogène répandu par les fumées et goudrons. A peine ont-ils eu le temps d'en approcher que ceux-ci traversent la paroi vasculaire et disparaissent dans la jungle des tissus interstitiels. Fera-t-on appel aux macrophages et autres lymphocytes ?

Comme retrouver des intrus auxquels aucun défenseur du corps n'a été sensibilisé ?

Comment éliminer les toxines ?

Et les toxines, déchirant les membranes des cellules, s'y infiltrent. Alors que les capsules de la police, alertées trop tard, devront arrêter leur chasse aux portes des cellules, qui sont à leur taille. Maestro, à son poste, est soucieux : ces polluants de fumée, ça ne lui dit rien de bon. Il donne des ordres pour que les chromosomes envoient aux chaînes de montage des ribosomes des modèles appropriés pour la fabrication d'enzymes.

Bientôt ceux-ci, bardés de leur cuirasse de fer, sortent des chaînes de fabrication et s'élancent à la poursuite des dangereux envahisseurs. Le combat s’engage et la plupart de ces derniers seront mis en pièces pour pouvoir être mieux éliminés. Mais, malgré la vaillance des petits enzymes, l’un des intrus s’échappe et atteint le noyau de la cellule. Il se dirige vers la salle des chromosomes. Attention ! Il y a danger de mutation, de... cancer si la cellule conquise, dégénère, se multiplie.

Maestro garde son sang-froid : I'organisme a encore des armes pour se défendre. Sur son appel, l’équipe de réparation par excision arrive sur les lieux. Les enzymes Endo, Exo, Poly et Ligase s’empressent. On bouscule un peu les petits personnages ADN qui rouspètent, et on atteint ceux de la mutation, apathiques. On les sépare des autres. Encore un effort pour les polymérases, ligases, et la réparation est faite, les pièces s’ajustent, le chromosome qui était abîmé peut reprendre ses fonctions normales.

Et les matériaux éliminés, les déchets du combat, où vont-ils ?

Pierrot, pris d’un besoin pressant, s’arrête à I’ ombre d'un bosquet. Nous apercevons le jet d’un pipi.

Réalisateur : Albert Barillé

Nom de l'auteur : Albert Barillé

Producteur : Procidis

Année de copyright : 2016

Publié le 15/04/20

Modifié le 15/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par