Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche
icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences et technologie24:04

Il y a 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins dans un corps humain.  Nous allons pénétrer dans la circulation qui y règne, pour nous familiariser avec les tâches quotidiennes de nos amis, les globules du sang.

Voici les globules rouges qui migrent avec leur lourde hotte chargée de gaz carbonique. Leur vieux compagnon de route, le sacré Globus, ne cesse de leur prodiguer de bons conseils. Par exemple celui de se méfier des intrus qui peuvent être nuisibles. Comme ce petit individu en spirale, si drôle selon Globine mais, en fait, un méchant virus. Un policier polynucléaire en aura, heureusement, vite raison.

Les voici à progresser dans les voies étroites des alvéoles. On peine, on s’aplatit dans les capillaires. Et c’est l’air libre ! Les gaz carboniques, chassés par un vent puissant, se sont envolés et, dans l’allégresse, tous nos globules se gorgent d’air pur. Leur couleur, plutôt sombre, devient rouge clair.

Et la procession repart, pour aller porter aux cellules leur oxygène-carburant. Quand nous parvenons aux portes d’accès de celles-ci, de petits enzymes s'affairent à la réception de l’oxygène bienvenu et à son échange contre les gaz usés de la combustion des mitochondries.

Il y a 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins dans un corps humain.

​Alors que le flux passe par la rate, le vieux Globus, fatigué, va faire ses adieux à ses amis. Voici près de cent vingt jours qu’il navigue ainsi. C’est une bien longue vie pour un globule et c’est assez, il aspire au repos. Et la rate est pour cela son lieu favori. Il rassure ses amis inquiets il reviendra ! Deux millions d' entre eux renaissent à chaque seconde ! Encore de menus incidents de parcours, alors que nos amis sont invités à circuler par les agents du trafic.

​Les jeunes garnements Pierrot et Petit Gros, douze ans, s’échauffent, transpirent, et Pierrot éternue bruyamment. Profitant de sa fatigue et de celle des policiers chargés de filtrer les arrivants, quelques virus s’introduisent dans l’organisme. Alors qu’ils passent près des policiers assoupis, leur chef, un vilain Nabot, les presse.

Au cœur d’une des cellules, notre vieil ami Maestro voit, sur ses écrans ​de contrôle l’invasion des virus. Il alerte les officier de la police lymphocyte Psi et Pierrot.

Les virus colonisent des cellules et leur ordonnent de les reproduire en masse avant de les détruire.

Le jeune Pierrot est couché avec une bonne fièvre. Mais à l’intérieur de son corps la défense s’organise, les lymphocytes B convergent vers le lieu du combat.

Réalisateur : Albert Barillé

Nom de l'auteur : Albert Barillé

Producteur : Procidis

Année de copyright : 2016

Publié le 15/04/20

Modifié le 20/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par