Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

L'artillerie romaine pendant le siège d'Alésia

Le dernier Gaulois : mémoires d'un guerrier
Publié le 14/09/18Modifié le 27/11/19
sso_title
sso_description

Alésia : les machines de guerre romaines

Le travail de sape des Gaulois s'avère bien dérisoire au regard de la puissance romaine et les légions continuent de préparer leurs pièces d'artillerie en vue de l'assaut final. Chaque jour, ce sont toujours plus de catapultes et de scorpions — sorte d'arbalète géante — qui s'accumulent derrière les lignes romaines. Les arbalètes peuvent abattre un homme à plus de 100 mètres et les catapultes, projeter des boulets de plus de 5 kilos. Ces armes sont terrifiantes. En face d'elles, les guerriers gaulois semblent bien fragiles. Depuis 5 siècles, ils se battent partout en Europe. Ils n'ont pas leur pareil pour l'attaque éclair, pour l'embuscade, ils excellent également dans les corps à corps et cette guerre de position les prend au dépourvu. Leur armement, lui, est loin de rivaliser avec celui des Romains. Dans Alésia, les armureries s'activent. Mais comment des épées, des lances et des boucliers pourraient-ils faire le poids face aux machines de guerre romaines ?

 

Découvrez aussi l'issue du siège d'Alésia.

Réalisateur : Samuel Tilman

Nom de l'auteur : Samuel Tilman

Producteur : Program33, France Télévisions, Eklektik Productions, Fortiche Productions, RTBF

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Année de diffusion : 2015

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :