Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire02:23

7 juin-19 juillet : la bataille de Caen

La Bataille de Normandie vue du ciel

Comment s'est déroulée la libération de Caen ?

La ville de Caen est un objectif majeur des Alliés. La capitale du Calvados devait être prise le 6 juin 1944 mais, au début du mois de juillet, elle est toujours aux mains des Allemands. Après de vaines tentatives, le général Montgomery en fait une affaire personnelle.

L'opération Winsor

500 chars et 115 000 hommes sont mobilisés. En préambule, le 4 juillet 1944, l'opération Windsor est lancée. L'objectif : la prise de Carpiquet et son aérodrome, pivot de la défense allemande, à l'ouest de la ville. L'offensive commence à 5 heures du matin. Une brume enveloppe le village. Après deux heures d'intenses combats entre les Canadiens et les SS de la Hitlerjugend, les Alliés libèrent Carpiquet, mais les Allemands sont retranchés dans les hangars de l'aérodrome. Après plusieurs jours d'affrontements, l'aérodrome est pris par les Canadiens.

L'opération Charnwood

Le 7 juillet 1944, place à la grande offensive sur Caen. C'est l'opération Charnwood. Entre 22 heures et 22h30, 430 quadrimoteurs déversent 2 200 tonnes de bombes sur la ville. Certains quartiers sont ravagés, 300 civils sont tués. Le 8 juillet, aux premières heures du jour, les Britanniques au centre attaquent La Bijude. À l'Est, ils partent à l'assaut de Lébisey et Hérouville. Les Allemands de la Hitlerjugend imposent une résistance farouche. Chaque mètre est défendu. Les Canadiens poursuivent leur avancée à l'Ouest en s'emparant de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe. Le soir, les Allemands commencent à décrocher. Le lendemain, le 9 juillet 1944, vers midi, les Britanniques arrivent aux abords de l'église Saint-Pierre. Les Canadiens descendent la rue de Bayeux. Ils rencontrent ensuite les habitants réfugiés dans l'église abbatial Saint-Étienne. 

À l'issue de la bataille de Caen, 3 500 soldats alliés sont morts, blessés ou portés disparus. Au cours du mois de juin et de l'été 1944, 2 000 civils Caennais ont perdu la vie. Si le cœur historique de la ville est conquis le 9 juillet, la rive droite sera prise 10 jours plus tard, et la ville de Caen définitivement libérée le 19 juillet 1944
 

Envie d'en savoir plus sur le Débarquement ?

Consultez notre dossier consacré au Débarquement de Normandie, qui propose une sélection de ressources autour de cette opération militaire qui libéra la France pendant le Seconde Guerre mondiale.

Producteur : France 3 Région

Année de production : 2019

Publié le 28/06/19

Modifié le 03/01/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par