Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences et technologie25:05

Bref tableau des glandes endocrines dont le rôle est de secréter les hormones, et nous voici dans la grande centrale de l’hypothalamus où trône notre ami Maestro. Logée dans le cerveau, celle-ci coordonne les activités des systèmes nerveux et endocrinien.

Sur l'un des écrans de la centrale se déroule une passionnante partie de tennis que disputent Pierrot et Petit Gros. A mesure des besoins, des informations arrivent, des ordres partent. Voici celui de stimuler la glande thyroïde pour qu'elle fasse activer le métabolisme.

Une fabrique d’hormones : de ses chaînes sortiront bientôt des personnages-hormones munis de tous les perfectionnements utiles à leur tâche. Et les voici partis, s’infiltrant dans les vaisseaux sanguins pour y voyager, au grand étonnement des globules, et autres migrants du sang qui les regardent filer à toute allure.

La partie de tennis se poursuit, acharnée, et nos jeunes gens ne se ménagent guère. Une des cellules et ses usines d'énergie les mitochondries. Le manque de combustible commence à se faire sentir et les flammes des chaudières faiblissent.

Les hormones sont indispensables au corps humain

La glande thyroïde et ses alvéoles-coffres qui contiennent la plupart des réserves d’iode de I 'organisme, sur lesquels veille jalousement un conservateur-Harpagon. Le cœur de celui-ci se déchire quand il lui faut se séparer de ses trésors, indispensables à la fabrication des hormones de la thyroïde. Bien des péripéties encore et ces dernières partent enfin pour accélérer fourniture et production d’énergie.

Voici nos hormones aux grandes réserves de sucre du foie, qu'elles libèrent vite afin qu'elles aillent alimenter la combustion des chaudières.

D’autres messagers-hormones se sont rendus aux centrales du cœur pour que celui-ci accélère ses battements. Et ceux-ci augmentent, alors que les globules rouges se fatiguent à charger I’oxygène et décharger les gaz carboniques à cadence accélérée.

Les fonctions sont maintenant à leur rendement maximum, ce qui ne se passe pas sans tension. Ce qu'observe à son poste Maestro, qui n'est pas content. On ne ménage pas l’organisme, et celui-ci s'épuise. D’autant plus que la partie de tennis continue, plus acharnée que jamais et que Petit Gros fatigue. Ses réserves sont épuisées, les stocks d'énergie vides. Quelques méchants microbes-teigneux (diplocoques de la pneumonie) en profitent pour s’introduire par les voies respiratoires et se multiplier. Et les défenseurs du corps, épuisés eux aussi, ont des difficultés pour les vaincre.

Le bon docteur Maestro, au chevet de Petit Gros est optimiste : le garçon est robuste et un traitement d’antibiotiques le remettra vite sur pied. A peine rétabli, Petit Gros interroge Pierrot « A quand la revanche au tennis » ?

 

Réalisateur : Albert Barillé

Nom de l'auteur : Albert Barillé

Producteur : Procidis

Année de copyright : 2016

Publié le 15/04/20

Modifié le 20/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par