On ne meurt plus du sida aujourd'hui

Data science vs Fake
Publié le 15/11/18Modifié le 04/12/19

Sur le même sujet

Meurt-on encore du sida aujourd'hui ?

On entend parfois dire qu’on ne meurt plus du SIDA aujourd’hui. Qu'en est-il réellement ? Allons voir les chiffres !

En 2017, on comptait environ 36,9 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde. Parmi eux, 21,7 millions avaient accès aux traitements antirétroviraux, soit 58,8% d’entre eux. Voilà la répartition des personnes atteintes du virus du Sida sur la planète : 5,2 millions en Asie et dans le Pacifique 1,8 millions en Amérique latine 310 000 dans les caraïbes 2,2 millions en Europe occidentale, Europe centrale, et Amérique du Nord 1,4 millions en Europe de l’Est et en Asie centrale 220 000 au Moyen Orient et en Afrique du nord 6,1 millions en Afrique de l’Ouest et du centre et 19, 6 millions en Afrique de l’Est et du Sud. En 2017, seule une partie de ces personnes avaient accès au traitement. Entre 2004 et 2017, l’amélioration des soins et de leur accès ont permis une diminution de 51% de la mortalité.

Mais le Sida a causé tout de même en 2017 170 000 morts en Asie et dans le Pacifique 37 000 en Amérique latine 10 000 dans les Caraïbes 34 000 morts en Europe de l’est et en Asie centrale 9 800 au Moyen Orient et en Afrique du nord 280 000 morts en Afrique de l’Ouest et du centre 380 000 en Afrique orientale et australe ainsi que 13 000 morts en Europe occidentale, Europe centrale et Amérique du nord. Au total, c’est environ 940 000 personnes qui sont mortes en 2017 de maladies liées au VIH. La conclusion est sans ambiguïté malgré le succès des traitements on meurt toujours du Sida aujourd’hui.
 

Réalisateur : Pascal Goblot

Producteur : Escalenta, Universcience, Arte G.E.I.E, France Télévisions, IRD, INSERM

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :