Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Pourquoi les Outre-mer font rêver ?

1 jour, 1 question
Publié le 26/06/19Modifié le 21/11/19
sso_title
sso_description

Parce que, comme leur nom l’indique, ces territoires sont situés au-delà des mers, loin de la France métropolitaine. Et qu’ils sont souvent, pour nous, Français de métropole, des destinations de vacances.

Mais qu’y a-t-il de si attirant dans les Outre-mer ?

D’abord, la majorité de ces territoires sont des îles qui bénéficient d’un climat tropical : la Polynésie française, la Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, Saint-Martin… Ça veut dire qu’il y fait chaud toute l’année !

De plus, la nature y est très riche et offre des paysages à la fois paradisiaques — plages de sable fin, palmiers — et exotiques, avec des volcans et des forêts composées de plantes et d’arbres inexistants en métropole. Dans ces paysages vivent des animaux que l’on ne voit nulle part ailleurs, comme le colibri à tête bleue, un oiseau que l’on ne trouve qu’à la Martinique et sur une île voisine.

D’autres territoires d’Outre-mer, beaucoup plus froids, font rêver pour d’autres raisons : les Terres australes et antarctiques sont un des endroits les plus isolés et sauvages du monde. C’est le refuge de nombreux animaux : les manchots, les otaries, les éléphants de mer viennent s’y reproduire tranquillement. Les Outre-mer abritent 80 % des richesses naturelles de la France ! Pour les protéger, des réserves naturelles sont créées et certains lieux sont même inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Réalisateur : Jacques Azam

Nom de l'auteur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Voir plus