Vidéo : Quels sont les gaz émis par les volcans ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:41Publié le 06/10/2021

Quels sont les gaz émis par les volcans ?

Le monde de Jamy

Le volcan Masaya au Nicaragua pris en exemple pour cette étude se situe près de la ville qui porte le même nom, et fait partie des volcans actifs dans ce pays. Sa particularité recherchée est d’avoir un lac de lave persistant.

Le volcan Masaya au Nicaragua

Il est encore plus difficile de prévoir les colères du Masaya. La dernière éruption remonte à près de 2000 ans, et les scientifiques manquent d’échantillons pour connaître le type de magma qui l’alimente. Des informations essentielles que Pierre-Jean espère obtenir au cours de cette mission. C’est la première fois qu’il va pouvoir étudier d’aussi près le panache du Masaya.

Cet aspirateur employé sert à absorber les aérosols que recrache le volcan, et les piège dans un filtre. Les premiers échantillons sont aussitôt apportés au campement, pour être analysés grâce à un laboratoire portatif. En quelques secondes, les premiers éléments chimiques sont détectés. On trouve plus de polonium sur le 2e échantillon. Les scientifiques vont ainsi connaître la composition du cocktail rejeté par cette bouche de l’enfer.

Cocktail de gaz radioactifs et retombées toxiques

Premier constat : il est très toxique. Comme ceux des autres volcans, le panache du Masaya est essentiellement constitué de  vapeur d’eau. A côté de cette vapeur d’eau, il y a aussi des gaz bien moins sympathiques comme du dioxyde de carbone, le fameux C02, mais également du dioxyde de soufre, facilement reconnaissable à son odeur : il sent l’œuf pourri et peut vite devenir irritant. Il y a aussi des acides, et parmi les plus connus, l’acide chlorhydrique, responsable de la corrosion des câbles. Quand on l’inhale, on est saisi et on a le sentiment de milliers d’aiguilles plantées dans les poumons.

Ces volcans crachent également des métaux lourds, comme le plomb, le cadmium ou le bismuth. Il y a également des gaz radioactifs : du radon et du polonium.

La radioactivité comme chronomètre

Tout ce qui est émis dans le panache gazeux des volcans, et du Masaya en particulier, et potentiellement dangereux pour la santé. Il y a ici un vent d’est, donc toutes les communautés à l’ouest du volcan sont baignées dans le gaz 365 jours par an, à des concentrations plus faibles qu’ici, mais régulières. Le problème est que l’organisme humain n’est pas habitué à assimiler du polonium. Certains espions russes le savent. Il reste donc des choses à faire afin de comprendre l’impact sanitaire sur l’environnement et les populations. C’est en analysant ces composants gazeux que l’on peut savoir ce que ce volcan a dans le ventre.      

Il faut savoir que cette radioactivité est comme un chronomètre que la nature met à notre disposition. On peut ainsi déterminer quel est le temps de sortie des gaz entre la chambre magmatique et la surface, on peut donc déterminer à quelle profondeur se trouve cette chambre magmatique. 

Pour en savoir plus encore sur les volcans et les séismes, retrouvez notre dossier spécial.

Réalisateur : Bruno Bucher, Stéphane Jobert

Producteur : Elephant & Cie, France Télévisions

Année de copyright : 2021

Publié le 06/10/21

Modifié le 06/10/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte