En ces temps mouvementés, les seigneurs restent avant tout des guerriers et aiment les jeux physiques et dangereux. Les codes de la chevalerie régissent les rapports entre joueurs.

Les chevaliers s'affrontent

Les seigneurs cherchent à s’illustrer dans les tournois. Ces jeux militaires contribuent à l’apprentissage puis à l’entraînement à la guerre. Ce sont de grandes fêtes organisées sur deux ou trois jours. Le sol de la lice est constitué de terre et de sable, arrosé d’eau pour limiter la poussière. Les dames sont à l’honneur. Annoncée par les hérauts, chacune conduit son chevalier, revêtu d’une armure de parade et portant ses couleurs, dans la lice. Les joutes sont très violentes. Dans le combat à la lance, les adversaires doivent se désarçonner et ensuite s’affronter à pied à l’épée ou à la hache.

guerre-cent-ans2

 

Des jeux de stratégie

Les jeux de stratégie font partie de l’éducation du jeune noble. On s’affronte aux dames, au trictrac, à la marelle, mais surtout aux échecs. Les plateaux sont, la plupart du temps, faits de bois de couleur, les pions et les figurines sculptés dans l’os ou l’ivoire. Pour les plus riches, ces jeux peuvent être taillés dans des pierres de couleur ou dans du cristal de roche.

Lors d’une partie, chacun doit se comporter noblement, avec modération et galanterie. Les jeux d’argent et de hasard, comme les dés, n’ont pas bonne réputation, mais suscitent un grand engouement.

Les plaisirs de la chasse

Sport princier par excellence, les chasses à courre ont lieu dans les vastes forêts royales de Vincennes et de Compiègne. Il y est interdit de braconner. On y trouve des cerfs, des renards, des sangliers et même des loups.

L’animal est poursuivi par la meute et les piqueurs, qui guident les chasseurs en sonnant du cor. Le sanglier est particulièrement dangereux, car il peut faire soudain volte-face et attaquer ses poursuivants à coups de boutoir mortels. Le cavalier, muni d’une courte épée, doit le tuer, tout en protégeant son cheval.

La chasse au vol a la préférence des dames. Dressés pour s’envoler du poing, les faucons fondent sur des pigeons ou des lapins.

Contenus extraits de l'ouvrage : Vivre au Moyen Âge - Hachette Jeunesse, Louvre.
Pour en savoir plus, découvrez au plus vite notre dossier sur la vie quotidienne au Moyen Âge.
Découvrez les principaux évènements du Moyen Âge avec notre carte « animée ».

Publié le 11/01/13

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :