Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Français01:23

Accorder "plein", avec S ou sans ?

Les astuces de Kamini

On a tendance à vouloir mettre un s à plein. Et c’est un peu normal puisqu’il indique le nombre et donc le pluriel. Kamini nous explique les trois natures de « plein », pour ne plus se tromper.

La préposition plein

Quand « plein » est une préposition, on le reconnaît car il se place avant un nom et son déterminant. Par exemple : il en a plein les poches, il en a plein les pattes. C’est assez familier et c’est invariable, sans « s ».

L’adverbe plein

Quand « plein » est un adverbe, on peut le remplacer par beaucoup et lui aussi est invariable. Par exemple : Kamini a plein de qualités (beaucoup) de qualités.

L’adjectif plein

Quand « plein » est adjectif, il faut être vigilant. Pour l’identifier, c’est simple, on peut le remplacer  par rempli. Alors comme tout adjectif, il s’accorde en genre et en nombre. Si le nom qui lui est associé est au pluriel, on ajoutera un « s », s’il est au féminin on n’oubliera pas de lui ajouter un « e ». Ils sont pleins d’espoir = ils sont remplis d’espoir, donc plein avec un S ! Et au féminin on n’oublie pas le « e » ! Elles sont remplies d’espoir…

Producteur : France Télévisions ; Média TV

Année de copyright : 2020

Publié le 28/04/20

Modifié le 28/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par