Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche
icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Questionner le monde05:01

E comme Euoplocephalus

Ralph et les dinosaures

L'Euoplocephalus vivait durant une période que l'on appelle le Crétacé, il y a 80 millions d'années.

Gros comme un tank, l'Euoplocephalus ressemblait drôlement à ce véhicule de guerre. Les premiers fossiles d’Euoplocephalus ont été trouvés en Amérique du Nord, au Canada précisément. Depuis plus de 40 squelettes fossilisés le concernant ont été découverts. Tous cependant étaient isolés les uns des autres. Ce drôle de dinosaures aimait probablement rester seul, pour se reposer mais aussi pour manger. Il gobait en effet l'équivalent de 700 carottes par jour. Son nom qui signifie « tête bien armée » lui va à la perfection, puisque même ses paupières étaient cuirassées. De larges bandes de plaques étaient incrustées sur son dos et parsemées d'énormes pointes osseuses. Seul son ventre et ses pattes n'étaient pas protégés. Mais le plus impressionnant chez Euoplocephalus était sans doute sa queue. Agrémentée d'une lourde et énorme massue, elle lui servait à lutter contre les grands prédateurs. Sa force de frappe était redoutable. Sacré système de défense !

Mais saviez-vous que les dinosaures avaient encore bien d'autres moyens de se défendre ?

Chaque végétivore avait en fait sa propre méthode pour éloigner les agresseurs. Dans un monde sans carnivores, ils n'auraient sans doute pas développé autant de techniques. Ils auraient juste eu à se disputer les plantes qu'ils mangeaient. Dans le groupe végétivore de l'Euoplocephalus, que l'on appelle les ankylosauridés, tous les dinosaures étaient bien cuirassés, du grand Ankylosaurus au tout petit Minmi. Mais les autres familles croqueuses de végétaux n'étaient pas en reste : certains dinosaures avaient des plaques osseuses un peu comme celles de l'Euoplocephalus, le Saltasaurus par exemple ; d'autres possédaient aussi des massues sur la queue comme le Shunosaurus ; certains encore étaient munis de piques, de pointes ou bien de cornes, voire d'énormes griffes. Chez d'autres encore, c'étaient la taille qui les empêchait d'être attaqués. Et dans les cas où ça ne marchait pas, il restait toujours la fuite !

Les systèmes de défense des dinosaures ne cessent de nous étonner. S'appuyant sur l’étude des fossiles, les scientifiques cherchent à comprendre comment chacun était utilisé chez les petits dinosaures, comme chez les plus imposants, mais ça, c'est une autre histoire !

Réalisateur : Marcel Barelli

Nom de l'auteur : Marcel Barelli et Magali Pouzol

Producteur : Nadasdy Film - Vivement Lundi

Année de production : 2017

Publié le 02/05/19

Modifié le 07/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par