G comme Gigantoraptor

icone menu
Ralph et les dinosaures
Publié le 02/05/19Modifié le 07/11/19

Sur le même sujet

Le Gigantoraptor vivait durant une période que l'on appelle le Crétacé, il y a 70 millions d'années. Son squelette a été retrouvé en Asie, en Mongolie précisément.

Le nom du Gigantoraptor signifie « voleur gigantesque » et il appartient à la famille des oviraptoridés, comme le Citipati. Lorsqu'il a été découvert, on a d'abord cru que c'était celui d'un sauropode : il était tellement grand ! Imaginez le choc lorsque les scientifiques ont compris qu'il s'agissait d'une sorte de poule géante. Sans compter que le seul fossile de Gigantoraptor qu'on ait trouvé était celui d'un jeune individu, susceptible de grandir encore donc. À l'âge adulte, il devait être bien plus grand qu'une girafe et aussi long qu'un tracteur. 

Savez-vous comment établit-on l'âge des dinosaures ?

Ce Gigantoraptor, par exemple, avait 11 ans. On le sait grâce à des lignes de croissances, des sortes de marques laissées dans les ossements de ses jambes. Dans la nature, pour déterminer l'âge d'un arbre, il suffit de le couper puis de compter les cercles entre le centre et l'écorce. De la même manière, les cercles d'os traduisent une croissance annuelle, à peu près. L'étude des os fossilisés de dinosaures montre que, de manière générale, ils grandissaient très vite. Les grands sauropodes par exemple prenaient environ 3 kilos par jour. On sait également que, comme les mammifères, la majorité des dinosaures cessaient de croître en devenant adulte, à l'inverse de certains reptiles qui continuent de grandir toute leur vie, s’ils ont suffisamment de nourriture. Toujours grâce aux os, on sait que le Tyrannosaurus était déjà vieux à 30 ans. Les longs cous par contre pouvaient facilement vivre jusqu'à 50 ans.

Estimer l'âge d'un fossile

Déterminer l'âge d'un dinosaure à l'heure de sa mort à partir de ses os fossilisés est une chose, mais les paléontologues cherchent aussi à savoir de quelle époque datent les fossiles. Pour cela, ils ont des techniques bien particulières. La datation d'un fossile consiste donc à établir son âge : depuis combien de millions d'années est-il fossilisé ? Il y a peu de temps encore, le seul moyen d'estimer l'âge d'un fossile était de se référer à la couche de roches dans laquelle il se trouvait. En effet, un fossile situait plus profondément qu'un autre était logiquement plus ancien. Avec les techniques de datation moderne, on est désormais capable de donner un âge encore plus précis. En général, dater la couche qui contient le fossile est impossible, mais on peut déterminer l'âge des roches volcaniques se trouvant au-dessus et au-dessous. Au fil du temps, certaines matières contenues dans la roche se désintègrent. L’étude de ce changement permet de donner l'âge du prélèvement analysé. Les scientifiques, par déduction, peuvent alors dater le fossile. Avec cette méthode, ils sont capables de donner un âge à toute sorte de restes fossilisés : ossements, plantes, insectes, ou même des œufs. Parce que la plupart des dinosaures pondaient des œufs, mais ça, c'est une autre histoire !

Retrouve ce contenu dans :