Q comme Qantassaurus

Ralph et les dinosaures
Publié le 02/05/19Modifié le 07/11/19

Sur le même sujet

Le Qantassaurus vivait dans une période que l'on appelle le Crétacé, il y a 115 millions d'années.

Le Qantassaurus était agile, rapide, avec de longues et bonnes jambes. Il avait des yeux très grands et aussi une mâchoire en forme de bec pour grignoter ses fougères préférées. Sa taille était proche d'un petit kangourou ou d'un très grand koala. Il faisait partie de la famille des hypsilophodontidés, comme le Leaellynasaura et le Fulgurotherium avec lesquels il vivait. Le Qantassaurus tient son nom d'une compagnie aérienne australienne qui a aidé à la découverte de plusieurs de ses fossiles. Son squelette en effet a été retrouvé en Australie, ce qui le rend très intéressant, car à l'époque des dinosaures, la Terre était très différente. L'Australie était collée à l'Antarctique au pôle Sud. En été, il faisait plutôt humide et la nourriture était facile à trouver. En hiver, par contre, le thermomètre descendait souvent en-dessous de 0 °C. Sans compter que les nuits sont vraiment longues près des pôles, elles durent parfois plusieurs semaines. La nourriture était plus rare et la vie plus dure qu'ailleurs.

Comment faisaient donc les habitants de ces régions extrêmes ?

Les grands dinosaures migraient vers des régions plus chaudes, mais les petits, comme le Qantassaurus, ne pouvaient pas se déplacer sur des centaines de kilomètres tous les ans. Ça aurait été bien trop fatiguant ! Certains scientifiques pensent que pour survivre le Qantassaurus hibernait : il dormait jusqu'au retour des beaux jours, comme les ours ou les marmottes. Mais certaines théories contredisent cette hypothèse. Pour hiberner le Qantassaurus aurait dû ralentir sa croissance, ce qui aurait dû laisser des traces dans ses os, mais ce n'est pas le cas.

Les yeux du Qantassaurus étaient énormes par rapport à sa taille, comme s'il était adapté pour voir malgré l'obscurité de l'hiver. La chaleur de son corps était peut-être constante, lui permettant de survivre à des températures mortelles pour d'autres. La présence de neige au Crétacé n'a jamais été prouvée. A l'époque, aucun glacier ne recouvrait les pôles. Des dinosaures vivaient donc aussi près du pôle Nord, les Pachyrhinosaurus par exemple. Mais peu de fossiles ont été découvert dans ces zones polaires, les recherches sont difficiles, les restes très rares. Comme nous l'avons vu le monde des dinosaures était très différent, jusque dans la forme de ces continents, mais ça, c'est une autre histoire !

Réalisateur : Marcel Barelli

Nom de l'auteur : Marcel Barelli et Magali Pouzol

Producteur : Nadasdy Film - Vivement Lundi

Année de production : 2017

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :