I comme Iguanodon

icone menu
Ralph et les dinosaures
Publié le 02/05/19Modifié le 07/11/19

Sur le même sujet

L'Iguanodon vivait durant une période que l'on appelle le Crétacé, il y a 140 millions d'années.

Les ossements de l'Iguanodon ont été découverts un peu partout dans le monde, le tout premier cependant a été découvert au Royaume-Uni. Gros comme un camping-car, l'Iguanodon appartenait au groupe des ornithopodes. Parmi ses cousins, on trouve de drôle de dinosaures, comme l'Ouranosaurus et le Muttaburrasaurus. À première vue, on ne dirait pas que cet Iguanodon est important mais, en réalité, il est très spécial. Il s'agit de l'un des premiers dinosaures à avoir été découvert.

L'Iguanodon, premier dinosaure découvert

C'était en 1822, il y a environ 200 ans. Par hasard, Mary Ann Mantell trouva dans une forêt des fossiles de dents et d'ossements d'un animal inconnu. L'histoire retiendra cependant que c'est son mari Gideon qui fit la découverte. Mantell, intrigué, montra ces dents à des spécialistes qui lui affirmèrent qu'elles appartenaient à un rhinocéros. Mais Mantell fut peu convaincu. Lors de la découverte de l'Iguanodon, on ne connaissait pas d'autres dinosaures, on n'avait jamais encore trouvé leurs fossiles. C'était donc très difficile d'imaginer à quoi pouvait bien ressembler l'étrange animal. À force d'observation, Mantell remarqua que les dents trouvées ressemblaient à celles des iguanes, mais en 20 fois plus grandes. Il nomma donc l'animal découvert Iguanodon, ce qui signifie « dent d'iguane » et le décrivit comme un énorme iguane avec une queue interminable et une corne nasale proche de celle des rhinocéros.

L’invention du terme « dinosaure »

Entre temps, d'autres dinosaures furent découverts. Le célèbre scientifique Richard Owen détermina que d'énormes lézards avaient vécu par le passé et dominé le monde avant l'homme. Les gens en étaient stupéfaits. Contredisant Mantell, Owen décrivit l'Iguanodon comme plus massif et monstrueux. Après la découverte de deux nouveaux dinosaures, le Megalosaurus et l'Hylaeosaurus, il inventa en 1841, le mot « dinosauria » qui signifie « lézard terriblement grand ». Pour célébrer l'invention de ce terme et les progrès de la science, des statues de dinosaures furent installé au Crystal Palace de Londres et elles y ont toujours actuellement.

D'autres découvertes d'Iguanodon

Lors de la fête du Nouvel An de 1853, un dîner fut même dressé sur l'une des statues d'Iguanodon. Plus tard, en 1878, on découvrit par hasard dans une mine belge, plus de 30 squelettes entiers d'Iguanodon. Grâce à ces restes, les paléontologues ont pu reconstruire plus précisément l'animal. Cette fois, il ressemblait davantage à un kangourou géant. On découvrit également que la corne nasale de l'Iguanodon n'était pas une corne, mais son pouce. Ce doigt puissant jouait probablement un rôle de défense, un peu comme un éperon, mais aujourd'hui encore, on en n'a pas la preuve absolue. Peut-être s'agissait-il de tout autre chose ! De nos jours, les études relèvent que l'Iguanodon avait plutôt une posture de quadrupède, même si parfois il pouvait se dresser sur 2 pattes. Il arrachait les plantes dont il se nourrissait, puis il mangeait ensuite longuement avec ses nombreuses dents, un peu comme une vache géante. Avec le temps, on apprit que malgré la signification du mot « dinosaure », tous n'étaient pas si terrible, cela dépend en général de la famille, du groupe ou de la catégorie auxquels ils appartiennent, mais ça, c'est une autre histoire !

Retrouve ce contenu dans :