Vidéo : Madame de Staël, ennemie de Napoléon

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Madame de Staël, ennemie de Napoléon

Le doc Stupéfiant - Napoléon l'influenceur

Napoléon disait qu'il avait quatre ennemis : la Prusse, la Russie, l'Angleterre et... Madame de Staël. Radicalement opposés sur la condition de la femme à la fin du XVIIIe siècle, l'écrivaine et Bonaparte se sont livrés une guerre d'influence.

Qui est Madame de Staël ?

Madame de Staël (1766-1817) est une romancière porteuse d'idées progressistes. La considérant comme un esprit trop libre, Napoléon l'exile de force en Suisse, au château de Coppet, afin qu'elle ne puisse plus diffuser ses opinions dans les salons parisiens où elle reçoit les plus éminents membres des cercles littéraires et politiques. De part son statut de romancière, elle est considérée comme une femme moderne qui ne se cantonne pas à la sphère domestique.

Origine du contentieux entre Bonaparte et Madame de Staël

En 1797, Madame de Staël rencontre Bonaparte qu'elle tente de séduire. Mais Napoléon la repousse. En 1803, l'écrivaine publie le livre Delphine, l'histoire d'une jeune veuve brisée par les conventions. Ce récit engagé politiquement et cette prise de position contre les idées conservatrices (elle expose le droit des femmes au divorce, à la liberté d'expression) scellent définitivement son sort auprès de Bonaparte. La vision de la société de Madame de Staël va à l'encontre de celle que Napoléon entend installer. Impitoyable, ce dernier condamne la fauteuse de troubles à une mort sociale. Il exile Madame de Staël en Suisse pour la faire taire. Finalement, il provoque le contraire.

Les modernistes du groupe de Coppet contre l'Empire

A Coppet, en Suisse, Madame de Staël attire tous les opposants à Napoléon. On retrouve les grands esprits de l'époque : Chateaubriand, Lord Byron, Benjamin Constant, Mme Récamier, le prince de Prusse... Le groupe de Coppet se caractérise par le libéralisme politique, c'est-à-dire une critique totale de la tyrannie napoléonienne. En 1810, Napoléon ordonne saisie et destruction du nouveau livre de Madame de Staël De l'Allemagne. Durant les dix ans d'exil de la romancière, Bonaparte garde un œil sur ses activités et ses écrits grâce à la surveillance de la police impériale.

Réalisateur : Raphaëlle Baillot et Jérôme Bermyn

Producteur : Bangumi

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 26/04/21

Modifié le 26/04/21

Ce contenu est proposé par