Vidéo : Aux sources du créole

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Spécialités03:43Publié le 22/10/2021

Aux sources du créole

Décod'actu

La France compte une vingtaine de langues régionales dans l’Hexagone et une cinquantaine dans les territoires d’Outre-mer. La langue régionale la plus parlée en France est le créole, avec plus d’1,6 million de locuteurs. Mais il faut parler de créoles, au pluriel, car il en existe plusieurs.

La naissance des langues créoles

Apparues entre les XVIe et XIXe siècles lors de la conquête du monde par les nations européennes, leur naissance est liée à la colonisation et à l’esclavage. Pour travailler la terre, ces puissances ont fait venir de la main-d’œuvre ou des esclaves de plusieurs régions du monde, chacune ayant sa propre langue.

Pour se faire comprendre, les différentes populations ont utilisé un pidgin c’est-à-dire une version simplifiée de la langue du colonisateur. Au fil des générations, une nouvelle langue est née : le créole, un mélange entre la langue du colonisateur et celles des esclaves. C’est une langue à part entière, dotée de sa propre grammaire.

La répartition des langues créoles dans le monde

Les langues créoles à base française ont plus de 10 millions de locuteurs dans le monde. Elles sont présentes dans les collectivités françaises d’Outre-mer mais aussi dans les anciennes colonies devenues indépendantes :

  • Plus de 7 millions de locuteurs en Haïti.
  • 1,6 million de locuteurs en Martinique, Guadeloupe, Guyane et à La Réunion.

De l’histoire de chaque territoire dépend le type de créole qui s’y est formé. Aux Antilles, les esclaves venaient de différentes tribus d’Afrique de l’Ouest. Dans l’océan Indien, les populations de travailleurs sont originaires de Madagascar, d’Afrique de l’Est et d’Inde.

Les colons, eux, venaient en majorité des régions de l’Ouest et du Nord de la France, qui avaient elles aussi leurs dialectes. Il peut donc y avoir différents créoles au sein d’un même territoire.

Les créoles à base française ne sont pas les seuls présents en Outre-mer. Ces territoires accueillent aussi des créoles à base anglaise, notamment en Guyane.

La reconnaissance du créole comme langue régionale en France

Les langues créoles ont toutes souffert de « diglossie ». C’est-à-dire qu’elles étaient défavorisées par rapport au français, qui était la langue de l’administration et de l’école. Le créole était parlé dans les familles. Pendant longtemps, il a été interdit à l’école, tout comme des langues régionales comme le breton ou le corse. En Martinique, des écrivains et des intellectuels, comme Aimé Césaire ou Édouard Glissant, ont développé des concepts tels que l’Antillanité et la Créolité. Ces mouvements ont permis une reconnaissance du créole.

Depuis, des mesures sont mises en place pour les préserver :

  • En 2000 : création d'un Capes de créole pour former des professeurs de langue.
  • En 2021 : adoption par le Parlement français d'une loi destinée à protéger les langues régionales.

Car, même si les créoles sont les langues régionales les plus vivantes, ils sont aujourd’hui menacés.

 

► En savoir plus sur les Terres d'Outre-mer

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Fabien Dubedout

Producteur : France Télévisions-Corner Prod

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 22/10/21

Modifié le 29/10/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte