icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Actualité03:29Publié le 09/02/2024

Petite histoire de la laïcité

Décod'actu

La laïcité vise à garantir à chaque citoyen la liberté de croire ou non, de pratiquer la religion de son choix, dans la mesure où cela ne trouble pas l’ordre public. Pour garantir ce droit, l’État et les religions sont séparés. En France, la laïcité suscite régulièrement des débats très vifs. Comment a-t-elle évolué et qu’en est-il dans d’autres pays ?

Les origines

En France, le principe de la laïcité s’est construit à plusieurs niveaux et en différents temps :

  • En 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pose les bases en reconnaissant, pour la 1re fois, la liberté de croire et de ne pas croire. Charge à l’État de la faire respecter. 
  • Sous la IIIe République, à partir de 1870, une partie des républicains défend une approche plus offensive de la laïcité. Ils veulent asseoir la légitimité de la République en limitant le pouvoir de l’Église catholique, puissante à l’époque. Ce qui n’est pas du goût du Vatican.  

La loi de séparation de 1905

En 1904, la France est au bord de la guerre civile. Pour apaiser les tensions, la loi de séparation des Églises et de l’État est votée en 1905. C’est le texte fondateur de la laïcité en France. L’État se doit désormais d’être neutre. Il ne salarie plus les prêtres et ne subventionne plus les religions. Il n’intervient plus dans le fonctionnement interne des organisations religieuses. 

La laïcité à l'école

En parallèle, l’école devient le fer de lance de la laïcité. En 1881, Jules Ferry rend l’instruction obligatoire. L’école devient publique, gratuite et laïque. L’enseignement de la morale religieuse laisse la place à la morale civique. En 1886, la loi Goblet confie l'enseignement dans les écoles publiques à un personnel exclusivement laïque.

La situation actuelle

Depuis la fin des années 1980 jusqu’à aujourd’hui, le débat sur la laïcité prend une autre tournure. L’obligation de neutralité exigée de l’État et de ses agents s’étend de plus en plus aux citoyens eux-mêmes.

  • En 2004, une loi interdit le voile et les signes religieux ostentatoires dans les établissements scolaires.
  • En 2010, la loi interdisant de dissimuler son visage dans l’espace public vise à interdire le voile intégral dans la rue.
  • En 2023 s’ajoute l’interdiction de l’abaya dans les écoles.  

Ces mesures montrent qu’une vision plus stricte de la laïcité gagne du terrain. 

La laïcité dans le monde

Dans certains pays, la séparation avec la religion est moins marquée.

  • Dans les théocraties, comme l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Afghanistan ou le Vatican, la loi est dictée par la religion et le gouvernement est le représentant de Dieu. 
  • D’autres États reconnaissent une religion officielle ou majoritaire et la financent. C’est notamment le cas en Grèce, au Royaume-Uni, au Danemark, en Islande, au Maroc ou en Algérie. 
  • La France n’est cependant pas le seul État laïque au monde. Une centaine d’États ne reconnaissent aucune religion en particulier. Le Mexique, la Turquie, une dizaine de pays en Afrique ou les États-Unis ont par exemple inscrit la laïcité dans leur constitution.

👉Retrouve notre dossier sur la laïcité

 

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Delphine Tayac

Producteur : France Télévisions, Corner Prod

Année de copyright : 2024

Année de production : 2024

Année de diffusion : 2024

Publié le 09/02/24

Modifié le 09/02/24

Ce contenu est proposé par