icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Actualité03:36Publié le 17/05/2024

Iran : qui sont les mollahs ?

Décod'actu

L’Iran est une république théocratique islamique, dirigée par des religieux. C’est à cause du pouvoir de ce clergé que l’on parle parfois d’un « régime des mollahs ». On t'explique tout.

Qu'est-ce qu'un mollah ?

  • Le mollah est une personnalité religieuse qui est chargé d’interpréter les textes religieux de l'islam et de faire appliquer la loi coranique, la charia.
  • D’origine perse, ce terme est repris par les communautés musulmanes de plusieurs régions : indo-pakistanaise, turque, centre asiatique et iranienne.
  • Le mollah cumule les responsabilités partagées dans d’autres cultures musulmanes. Au Maghreb par exemple, l’imam guide la prière, l’ouléma interprète les textes religieux et régit la vie des croyants.

Prise du pouvoir politique 

Au cours du XXe siècle, en Iran, les mollahs s’intéressent de plus en plus au pouvoir politique :

  • En 1979, une révolution a lieu pour renverser le Chah, le monarque d’Iran. L’ayatollah Khomeyni est l’un des meneurs les plus influents. L’ayatollah est le plus haut rang de la hiérarchie religieuse : c’est un mollah de haut niveau. Une fois au pouvoir, il évince ses anciens alliés et met en place une constitution religieuse.
  • A partir de 1989, l’ayatollah Khamenei succède à l’ayatollah Khomeini. Les deux dirigent l’Iran en tant que « Guide suprême ».
  • Le Guide suprême commande au président élu par le peuple et à son gouvernement. Il est secondé par environ 2 000 représentants religieux, chargés de veiller à ce que sa politique soit appliquée à travers le pays. Il est également soutenu par la plupart des mollahs, dont le nombre est estimé à 180 000. Les mollahs occupent des fonctions de conseillers spirituels, de juges et même de gestionnaires financiers.

Les institutions tenues par les mollahs

Plusieurs institutions structurées sont mises en place pour préserver ce régime :

  1. L’Assemblée des experts, composée de 88 religieux élus au suffrage universel direct. Elle nomme et soutient le Guide de la révolution dans sa politique.
  2. Le Conseil des gardiens se compose de 12 religieux nommés pour moitié par le Guide et pour moitié par le ministère de la justice. Ils sont chargés de vérifier que les lois adoptées en Iran sont compatibles avec la charia.
  3. Les gardiens de la révolution, enfin, sont une seconde armée, parallèle à l’armée iranienne, dont le rôle est de protéger le régime et son chef, l’ayatollah Khamenei. Eux-mêmes, en plus de moyens militaires considérables, sont de plus en plus impliqués dans la vie économique et politique du pays.

Leur pouvoir est contesté

Certaines franges de la société iranienne, plus libérales, cherchent régulièrement à remettre en question les contraintes conservatrices imposées par les religieux. Elles réclament plus de libertés et des droits pour les femmes notamment. Mais jusqu’ici, les institutions contrôlées par les mollahs ont continué d’imposer d’une main de fer des règles qu’il est interdit de discuter.

 

Tu veux en savoir plus sur l'Iran ? Regarde les vidéos 👇

Réalisateur : Maxime Chappet

Auteur : Romain Mielcarek

Producteur : France Télévisions, Corner Prod

Année de copyright : 2024

Année de production : 2024

Année de diffusion : 2024

Publié le 17/05/24

Modifié le 17/05/24

Ce contenu est proposé par