Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Questionner le monde01:37

C'est quoi un monument aux morts ?

1 jour, 1 question

Un monument aux morts est une construction en souvenir des soldats morts à la guerre. Il peut prendre la forme d’un obélisque, d’une statue, d’une plaque ou d’une sculpture colossale. Souvent situé dans un petit jardin, on peut le découvrir près de la mairie, de l’église, du cimetière ou de l’école.

Mais pourquoi a-t-on construit des monuments aux morts ?

À la fin de la Première guerre mondiale, la France est en deuil. 1,4 millions de soldats ont été tués. Dès 1919, chaque commune construit un monument pour leur rendre hommage. En tout, 36 000 sont érigés ! On y retrouve des formules d’hommage : « À ses enfants morts pour la France » par exemple. Mais surtout, on peut y lire les noms des soldats habitants sur la commune en 1914 et tués à la guerre. Ces noms sont gravés dans la pierre par ordre alphabétique et parfois par année de mort. Le nombre de monuments et de noms témoignent de l’ampleur des pertes et de la folie des guerres. Certains monuments dénoncent la guerre et le malheur qu’elle cause dans les familles en représentant des orphelins ou des veuves. En 1945, les noms des soldats tués lors de la Seconde Guerre mondiale ont été ajoutés, puis ceux de la guerre d’Indochine en 1954 et de la guerre d’Algérie en 1962. Au cœur des villes et des villages, ces monuments permettent de nous souvenir des hommes qui ont participé à l’histoire douloureuse de notre pays.
 

Réalisateur : Jacques Azam

Nom de l'auteur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 11/11/18

Modifié le 13/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par