Vidéo : Comment le gouvernement issu de la Résistance refonde-t-il la République à la fin de la 2e Guerre mondiale ?

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Histoire04:50Publié le 26/04/2022

Comment le gouvernement issu de la Résistance refonde-t-il la République à la fin de la 2e Guerre mondiale ?

Les années De Gaulle

Inconnu des Français au début de la Deuxième Guerre mondiale, le général de Gaulle se fait connaître lors de son célèbre appel du 18 juin 1940, depuis Londres, où il refuse la capitulation de la France. Dès lors, il s’impose comme le chef de la Résistance et œuvre avec le GPRF (gouvernement provisoire de la France) pour la reconstruction du pays. 

Le gouvernement provisoire de la France

En juin 1944, peu de temps avant le débarquement normand, organisé par les Anglais et les Américains, de Gaulle fonde le GPRF, le gouvernement provisoire de la République française. Dès sa création, ce mouvement se substitue au régime de Vichy, que le Général considère comme illégitime. Le GPRF a plusieurs défis : 

  • Participer à la libération de la France.
  • S’imposer comme autorité légitime aux yeux des alliés et de la population française.
  • Assurer le rétablissement des institutions républicaines.

De cette façon, le GPRF obtient la participation des troupes françaises au débarquement et à la libération. Il réussit également à affirmer la souveraineté de la France et évite l’administration du pays par une autorité militaire américaine. 

La France dans le camp des vainqueurs

Le jour de la libération, l’accueil triomphal du général de Gaulle par les Français renforce son autorité auprès des alliés. Le 8 mai 1945, la France est présente lors de la signature de la capitulation de l’Allemagne et obtient un siège permanent au conseil de sécurité de l’ONU. Aussi, le GPRF prend rapidement le contrôle du pays. Les commissaires de la République sont chargés d’assurer l’ordre. Ils organisent l’épuration et les Français ayant collaboré avec l’ennemi sont jugés. Pétain est condamné à mort pour haute trahison, mais en raison de son grand âge, sa condamnation est transformée en peine de prison à perpétuité.

Les réformes économiques et sociales du GPRF

Conformément au programme de la Résistance, le gouvernement provisoire de la France met en place d’importantes réformes économiques et sociales.

La nationalisation des entreprises des secteurs clés de l’économie (domaine énergétique, banques, assurances et dans l’industrie).

  • La création du Commissariat à l’énergie atomique et celui aux plans, chargés de la modernisation de la France.
  • La création de l’ENA (école nationale d’administration).
  • La création de la sécurité sociale.
  • Le droit de vote des femmes.

En quelques mois, le GPRF pose les fondations d’une France modernisée, confirme le retour à la vie démocratique et annule toutes les décisions du régime de Vichy.
 

Producteur : Réseau Canopé ; Fondation de Gaulle

Année de copyright : 2021

Publié le 26/04/22

Modifié le 26/04/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !